Marseille : Eyraud prévoit du mouvement l'été prochain

Marseille : Eyraud prévoit du mouvement l'été prochain©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 26 mars 2019 à 12h00

Jacques-Henri Eyraud a accordé une longue interview au Dauphiné Libéré dans laquelle il évoque les comptes du club phocéen.

« On a repris ce club dans un état extrêmement difficile avec une obligation qui était d'investir dans l'équipe première. Ce qu'on a fait, puisqu'on a dépensé 190 millions d'euros en deux saisons », rappelle le président de l'OM, en référence aux investissements consentis par le nouveau boss Frank McCourt. « Nous n'étions pas en situation de céder des joueurs pour équilibrer nos comptes. Plutôt que de faire ça, ce qui aurait affaibli l'équipe, on a décidé de continuer à renforcer l'équipe sans céder de joueurs », ajoute Eyraud. Sauf qu'aujourd'hui, l'OM accuse un déficit conséquent de 78,5 millions d'euros. « Il n'est pas question d'accentuer un peu plus le déficit, prévient Jacques-Henri Eyraud. Il est question d'augmenter nos revenus et évidemment garder une équipe compétitive. Notre responsabilité, c'est d'amener l'Olympique de Marseille vers un équilibre financier. Que l'activité puisse s'autofinancer. » Par conséquent, même s'il assure que l'effectif de Rudi Garcia ne perdra pas en qualité, le président marseillais reconnait que le prochain Mercato sera marqué par des départs.

Les cadres tentés par un départ ?

« On arrivera probablement au bout d'un cycle dans quelques mois où il y aura des départs, mais jusqu'à présent, on a vraiment voulu être dans cette phase d'investissement absolument nécessaire pour redresser le club », explique Eyraud, qui ne veut pas se mouiller davantage à propos du Mercato, se contentant de confirmer qu'il y aura « des changements ». Au rayon des départs, Florian Thauvin est le joueur dont la valeur marchande est certainement la plus importante. En cas de non-qualification pour la Ligue des Champions, l'international français a déjà reconnu qu'il songerait à partir. Mario Balotelli, s'il continue sur les bases qui sont les siennes depuis son arrivée, sera aussi très demandé. Sans compter les cadres qui squattent le banc depuis le début de l'année (Payet, Rami, Gustavo et maintenant Strootman) qui seront forcément amener à s'interroger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.