Marseille : Diouf a un avis tranché sur la direction de l'OM

Marseille : Diouf a un avis tranché sur la direction de l'OM©Media365

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 05 juillet 2019 à 07h25

Ancien président de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf est un observateur averti de l'actualité du club phocéen et, dans un entretien accordé à RMC, il s'est confié au sujet de Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta.

Sanctionné par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, l'Olympique de Marseille voit sa marge de manœuvre réduite pour renforcer son effectif, désormais sous les ordres d'André Villas-Boas. Une situation difficile qui va mettre les dirigeants du club phocéen, Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta en tête, face à leurs responsabilités après une saison passée difficile. Président de l'OM entre 2004 et 2009, Pape Diouf s'est longuement livré au fil d'un entretien accordé à RMC sur la situation du club phocéen et n'a pas laissé de côté son avis sur son actuel patron. « Je ne sais pas s'il connaît le football ou pas... Certains disent aujourd'hui qu'il ne connaît pas le foot. Qu'il prend des décisions à l'emporte-pièce. Mais j'ai l'impression que pour gérer aujourd'hui l'Olympique de Marseille, il faut connaître le milieu, en connaître les subtilités pour s'en sortir, assure l'ancien agent de joueur concernant Jacques-Henri Eyraud. Je ne sais pas si l'Olympique de Marseille a les armes pour ça. Bernard Tapie ne connaissait pas bien le football quand il est arrivé mais il était en capacité de compréhension. Il a rapidement pigé, comprendre comment ce milieu était fait. »

Diouf a des doutes sur Zubizarreta

Si Jacques-Henri Eyraud est le patron exécutif de l'OM, la direction sportive est dans les mains d'Andoni Zubizarreta depuis 2016. L'ancien directeur sportif du FC Barcelone, qui a permis de convaincre André Villas-Boas de succéder à Rudi Garcia sur le banc du club marseillais, peine à convaincre Pape Diouf sur sa capacité à repérer des talents en devenir. « Je pense que Zubizarreta a su jouer du chéquier du Barça. Il n'a jamais été l'observateur qui allait en troisième ou en quatrième division pour chercher des Valbuena, tonne le natif d'Abéché dans la suite de cet entretien accordé à RMC. Je pense qu'il est nécessaire que le directeur sportif ait plus de responsabilités. Il faut qu'il y ait une direction forte qui sache pertinemment où elle se dirige. Une équipe technique en cohésion avec la direction. Et puis il faut des joueurs impliqués. Ça ne semble pas toujours être le cas. Quand on me dit que Zubizarreta va être le maître d'œuvre, je m'interroge. Probablement qu'il serait excellent à Paris... A Marseille nous n'avons pas cette manne, il faut utiliser le 'système D'. Je ne sais pas s'il a cette capacité à le faire là. » Avec des moyens limités pour recruter cet été, Andoni Zubizarreta n'aura pas d'autre choix que de devoir montrer sa capacité à recruter malin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.