Marseille : D'après Villas-Boas, les caisses sont vides...

Marseille : D'après Villas-Boas, les caisses sont vides...©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 25 août 2019 à 15h25

Ce dimanche, en conférence de presse, André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, a fait un point sur le mercato phocéen.



André Villas-Boas n'est à Marseille que depuis deux mois, mais le successeur de Rudi Garcia commence déjà à avoir les traits tirés. Des marques de fatigue à cause d'un début de saison compliqué où l'OM n'a pas encore gagné après sa défaite inaugurale à domicile contre Reims (2-1) et le nul à Nantes. En signant sur la Canebière, les dirigeants marseillais n'ont pas promis monts et merveilles au technicien portugais, bien au contraire. Dès sa présentation officielle, « AVB » avait déclaré que le club du président Jacques-Henri Eyraud allait devoir faire avec les moyens du bord durant le Mercato, les finances étant dans le rouge. Il ne pensait peut-être pas que ce serait si dur, si vite. Ce dimanche, le Portugais n'a pas fait dans la langue de bois quand il lui a été demandé pourquoi rien ne bougeait au centre Robert Louis-Dreyfus. « J'ai déjà dit ça, mais ça n'entre pas dans la tête des gens. On n'a pas d'argent, c'est ce qui m'a été transmis, confirme le coach. Je ne sais pas s'ils vont en mettre plus ou non, je pense que McCourt ne va pas le faire. On fait les choix avec ces conditions. Pour acheter, on doit vendre, c'est une situation difficile, mais on n'a jamais cherché d'excuse. »

Un effectif léger quantitativement

Cette sortie médiatique vient donc mettre un frein à une possible arrivée de Valentin Rongier. Nantes demande au moins 20 millions d'euros pour son milieu, montant que ne peut aligner les Phocéens. S'il attend notamment un latéral gauche, Villas-Boas va donc devoir faire avec les moyens du bord et s'appuyer sur les jeunes comme Isaac Lihadji ou encore Lucas Perrin. Des joueurs sans expérience qui vont avoir un rôle à jouer dans un contexte compliqué. Mais, fataliste, l'ancien entraîneur de Chelsea assure qu'il n'a pas le choix. « L'an dernier, Marseille avait cinq options derrière. Cette année, c'est trois plus un jeune à qui on veut donner du temps. On verra match par match pour la rotation. » Aux soucis défensifs s'ajoutent ceux offensifs.

Luiz Gustavo sera à Nice

En deux matchs, l'OM n'a pratiquement rien montré en l'absence de Florian Thauvin qui semble encore trop court physiquement pour le match contre Nice, mercredi. Valère Germain erre sur la pelouse tandis que Dario Benedetto doit encore s'acclimater à son nouvel environnement. Et comme si ça ne suffisait pas, voilà que Luiz Gustavo, l'homme aux 67 matchs européens, est à quelques heures de faire ses valises. « Une des mauvaises choses du Mercato, c'est que tu as déjà commencé la saison. Luiz est un joueur très bon, très professionnel, cela ne va pas affecter sa prédisposition pour le match », déclare l'ancien de Porto. Le déplacement niçois pourrait bien sonner comme la dernière sortie du Brésilien. Et poser de nouveaux problèmes à Villas-Boas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.