Marseille : Après la réponse de McCourt, Ajroudi réplique

Marseille : Après la réponse de McCourt, Ajroudi réplique©Media365

Rédaction , publié le vendredi 24 juillet 2020 à 09h35

Toujours autant désireux de racheter l'OM, Mohamed Ajroudi, l'homme d'affaire tunisien, a répondu à McCourt dans un communiqué.



Décidément, le feuilleton du rachat de l'OM n'est pas prêt de se terminer. Frank McCourt et ses disciples pensaient siffler jeudi la fin de la récréation en déclinant fermement une approche faite par les prétendants à sa succession. Mais, ces derniers n'envisagent pas de battre en retraite. Loin s'en faut. Quelques heures après que le propriétaire américain ait fait part de sa réponse, Mohamed Ayachi Ajroudi a réagi pour affirmer que d'autres raids sont à prévoir. L'homme d'affaires franco-tunisien et le groupe d'investisseurs qu'il représente sont bien déterminés à parvenir à leurs fins.

Ajroudi - McCourt, tous les coups sont (désormais) permis

C'est à travers un communiqué, envoyé très tôt ce vendredi matin à plusieurs organes de presse françaises, qu'Ajroudi a fait part de son obstination. Un courrier rédigé par ses conseils. « Notre client, M. Ajroudi souhaite acquérir l'Olympique de Marseille, idéalement au même coût d'acquisition que celui payé par M. McCourt, montant auquel s'ajoutent toutes les dépenses qu'il a encourues pour les acquisitions de joueurs, ses apports subséquents et surtout, le montant nécessaire à financer la solution avec l'ICFC-UEFA au sujet des pertes annuelles abyssales de ces trois dernières années, lesquelles avoisinent les 202 millions d'euros », a indiqué la note.

Tout en insistant sur la volonté qu'ont les potentiels acquéreurs de réussir leur opération, le communiqué montre aussi du doigt McCourt, en rappelant notamment ses échecs dans la gestion des grandes institutions sportives. « M. McCourt a peut-être les ressources pour éponger les pertes annuelles successives du Club, mais veut-il vraiment consentir à cet énorme sacrifice ? Ces pertes abyssales concernent autant les joueurs dont les salaires ont été réduits, que les supporters qui croient toujours en leur Club et tous les fournisseurs qui se demandent comment ils seront payés pour des prestations déjà livrées. »

Ajroudi sort Tapie de son chapeau

Enfin, et pour amener certainement les supporters olympiens à encourager leur projet, Ajroudi et sa bande ont révélé que Bernard Tapie, l'ancien président emblématique du club, pourrait intégrer la direction du club, si jamais ils venaient à s'installer à Marseille. « Notre client, M. Ajroudi considère que personne ne connaît mieux le Club que M. Bernard Tapie, c'est pourquoi il souhaiterait sa présence dans le comité du Club, pour autant qu'il le souhaite et que l'ICFC-UEFA le permettent », peut-on également lire dans le communiqué. Manifestement, les courtisans du club phocéen ont plus d'une corde à leur arc et ne comptent pas se laisser décourager par une simple fin de non-recevoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.