Marseille : Alexis Sanchez se rapproche

Marseille : Alexis Sanchez se rapproche©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 29 juillet 2022 à 10h35

Si Alexis Sanchez venait à résilier rapidement son contrat avec l'Inter Milan, le Chilien pourrait bien débarquer à l'Olympique de Marseille.



La venue de la star chilienne Alexis Sanchez sur les bords de la Canebière commence à se préciser. Ce qui n'était qu'une rumeur il y a encore quelques jours pourrait très bien devenir réalité avant l'entame de la nouvelle saison de Ligue 1. D'après une information parue dans La Gazzetta dello Sport, l'Olympique de Marseille est convaincu de pouvoir boucler l'opération avant la fin de la semaine.

Désiré par Tudor, Alexis Sanchez veut venir à l'OM

L'optimisme des Marseillais est notamment dû à la position du joueur. Ce dernier est plus qu'intéressé par un séjour chez les vice-champions de France. Ce n'était pas son option numéro 1 en cas de départ de l'Inter Milan car il rêvait d'un retour au FC Barcelone ou d'un nouveau passage en Premier League, mais il s'est finalement résolu à tenter sa chance en Ligue 1. Le fait qu'Igor Tudor, le nouveau coach marseillais, le voulait personnellement a aussi dû peser dans sa réflexion. C'était d'ailleurs déjà le cas avec Jorge Sampaoli, le prédécesseur du Croate.

La venue de Sanchez, même si elle est en bonne voie, n'est pas encore totalement bouclée. Et la prudence s'impose, surtout quand on se souvient des autres dossiers importants qui avaient été traités par l'OM cet été et qui n'ont pas connu de dénouement favorable. Comme celui qui concerne le Belge Axel Witsel.

Le clan du joueur discute avec l'Inter pour une résiliation

Afin que les choses s'accélèrent, il faut que l'Inter verse à Sanchez une indemnité de départ de cinq millions d'euros. Les discussions sont en cours par rapport à cet obstacle. Selon L'Equipe,l'agent du joueur, Fernando Felicevich, se trouve actuellement à Milan pour tenter de trouver un accord avec la direction intériste. Pour l'OM, c'est une condition sine qua non à la finalisation du deal car il n'est pas question de payer le moindre montant au club italien. Rien que le salaire du joueur dresse déjà des cheveux dans le camp marseillais. Le double vainqueur de la Copa America émarge à sept millions d'euros par an chez les Lombards, et c'est un montant que les Phocéens sont dans l'incapacité de verser, même avec la manne financière liée à la qualification à la Ligue des Champions et le pactole de CVC.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.