Lucas Ocampos (OM) parle prolongation

Lucas Ocampos (OM) parle prolongation©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le lundi 22 avril 2019 à 12h50

Lucas Ocampos, le couloir gauche de l'OM, va-t-il prolonger son engagement qui expire en juin 2020 ? L'Argentin s'est confié dans un entretien accordé au Phocéen.

Homme de base du dispositif de Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM, le couloir gauche Lucas Ocampos (24 ans) se retrouve à une période charnière de sa carrière. Auteur de quatre buts et six passes décisives cette saison en championnat, l'ancien joueur de Monaco, qui a été formé à River Plate, va devoir s'entretenir avec sa direction afin de faire le point sur son avenir la Canebière. « J'ai encore un contrat jusqu'en 2020, a expliqué le natif de Quilmes dans un entretien accordé au Phocéen. Je pense donc à bien finir les deux mois restants, de faire les meilleures choses pour moi, pour l'équipe. Après, on parlera avec les dirigeants. Eux aussi voudront parler avec moi. Il n'y a pas de problème, c'est sûr que l'on va trouver un accord. Si l'OM me dit qu'il faut signer maintenant ? Pour moi, l'OM est un très grand club. Après, il y a des choses à côté, ce n'est pas par rapport au football... Si l'OM me dit on signe un nouveau contrat aujourd'hui, je suis disponible pour le faire. Mais après, il y a des choses, tout le monde le sait, il y a des négociations dans le football. Pour moi, ce n'est pas un problème d'argent. J'aime bien le club, je voulais continuer ma carrière ici. Je suis très content, ma famille aussi. »

Garcia : « Il montre la voie dans l'engagement »

Après des prêts en Serie A (Genoa puis Milan AC), Lucas Ocampos a progressivement fait son trou aux côtés des coéquipiers de Steve Mandanda. A tel point que l'Argentin est aujourd'hui cité comme un exemple par son coach. « On a besoin de Lucas parce que c'est un joueur qui montre des qualités assez exceptionnelles, et pas seulement athlétiques ou mentales, a récemment indiqué Rudi Garcia en conférence de presse. Depuis que Mario (Balotelli) est arrivé, c'est celui qui lui fait le plus de passes décisives. C'est aussi un exemple du don de soi et de mouiller le maillot pour l'OM. C'est contagieux. Il montre la voie dans l'engagement et dans le fait d'aller gagner des duels. Contre Nîmes, il n'était pas là, mais j'espérais 11 Ocampos sur le terrain et je les ai eus. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.