Le Marseillais Kamara, ou le couteau suisse de Rudi Garcia

Le Marseillais Kamara, ou le couteau suisse de Rudi Garcia©Media365

David HERNANDEZ, publié le dimanche 19 août 2018 à 07h25

Titularisé la semaine passée contre Toulouse, Boubacar Kamara a réalisé un match plein lors de la première journée. Grand espoir de l'OM, le défenseur sait que cette saison doit être celle de l'explosion grâce à sa polyvalence.

Tout Marseille a les yeux rivés vers la quête du « grantatakan » dans cette fin de Mercato, mais la saison a parfaitement débuté pour l'OM. La large victoire contre Toulouse (4-0) a fait oublier un mois de préparation compliqué où la défense a notamment pris l'eau contre Bournemouth (5-2). Cette rencontre, Boubacar Kamara l'avait passé tel un fantôme et avait sombré comme l'ensemble de la défense marseillaise. Pourtant, Rudi Garcia lui a maintenu sa confiance pour la première de la saison en Ligue 1. Bien en a pris au coach olympien puisque le Marseillais de naissance a joué les patrons aux côtés de Luiz Gustavo. En l'absence d'Adil Rami et de la nouvelle recrue Duje Caleta-Car, le minot a marqué des points alors que le club voit en lui la nouvelle pépite du centre de formation après Maxime Lopez.



Une polyvalence à faire jouer
Certes, ce n'était certes que le Téfécé en face mais l'international U19 a éteint Aaron Leya Iseka ou encore Max-Alain Gradel. A l'issue du match, « Bouba » a affiché 83% de duels gagnés, 7 ballons récupérés et surtout une vraie qualité de relance (89% de passes). La prestation n'est pas passée inaperçue et du côté de la Canebière, on milite déjà pour voir le gamin du centre s'imposer aux côtés d'Adil Rami. A moins que Rudi Garcia n'ait une autre idée derrière la tête, lui qui est à la recherche d'un milieu de terrain récupérateur dans cette dernière ligne droite du marché estival. « Il a été très bon derrière face à Toulouse, et je sais que le débat sera de savoir s'il jouera derrière ou au milieu, a prévenu l'entraîneur phocéen en conférence de presse. J'ai mon idée là-dessus, mais je pense qu'il est vraiment polyvalent. On verra s'il est utile de le fixer à un poste. Mais ne l'encensez pas trop, le chemin est encore long pour lui. »



Le chaînon manquant pour une défense à 3 ?
Défenseur prometteur ou milieu de terrain en devenir, la question se pose concernant Boubakar Kamara. Aujourd'hui, le coach marseillais possède une arrière-garde de qualité et pourrait relancer l'idée d'une défense à trois. Le schéma tactique a été largement utilisé lors de la préparation avec un relatif succès (14 buts encaissés en 7 matchs). Mais Garcia ne pouvait pas compter sur ses titulaires en puissance. Absents contre les Violets, les Mondialistes (Rami et Caleta-Car) ont de grandes chances d'être de retour contre Nîmes, même si Garcia a laissé sous-entendre que seul le Français ou le Croate sera titulaire aux Costières. Une aubaine pour le numéro 4 alors que Luiz Gustavo pourrait remonter d'un cran au milieu. « Je prends tout ce qu'il y a à prendre. Amon âge, chaque match et chaque entraînement sont bons pour moi afin que je m'améliore et que je grandisse. »



Le joyau de la Canebière
Malgré sa prestation de joueur confirmé la semaine passée, le demi-finaliste de l'Euro U19 cet été n'affiche que 16 rencontres à son tableau de chasse d'où la certaine réserve de Rudi Garcia à son égard. Cette saison doit être celle de l'explosion avec sa polyvalence à plusieurs postes. A Marseille, les jeunes de la Commanderie sont rares à s'imposer chez les professionnels. On lui rêve un destin à la Samir Nasri et ce n'est pas Luiz Gustavo qui dira le contraire. « S'il reste concentré comme ça et qu'il garde la tête au football, qu'il ne fait pas de bêtises, qu'il garde la tête froide, pour le travail, et c'est ce qu'il fait de mieux, il va réaliser une grande carrière. Je n'en doute pas », avait déclaré le Brésilien dans France Football. Dans cette L1 renommée la « Ligue des talents », Boubacar Kamara y a toute sa place, à lui d'y perdurer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.