L1 - OM : Marseille vire un jeune du centre de formation

L1 - OM : Marseille vire un jeune du centre de formation©Media365

Antoine Delplanque, publié le mardi 06 juin 2017 à 18h10

L'OM ne plaisante pas avec les écarts de conduite de ses minots.

L'Olympique de Marseille ne plaisante pas avec les écarts de conduite de ses minots. Arrivé l'été dernier en provenance de la JA Drancy, Rayan Lhery (16 ans), n'est désormais plus membre du centre de formation du club phocéen. La cause ? Une vidéo que l'adolescent a posté sur le réseau social Snapchat et durant laquelle on le voit protester sur son manque de temps de jeu en criant. On peut entendre des « Fuck Marseille » à tout-va. Et en tombant sur cette non-déclaration d'amour, la direction de Marseille a immédiatement renvoyé le fautif. Ce dernier s'est excusé en affirmant qu'il ne s'agissait que « d'une simple vidéo pour rire avec un pote» et que c'était « simplement de l'humour ». Malheureusement, cela semble trop tard.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
31 commentaires - L1 - OM : Marseille vire un jeune du centre de formation
  • Aurier a fait des émules,c’est bien.

  • comment lui reprocher un tel comportement,il suffit de regarder chez les pros!!!

  • peut ètre tout dans les pieds, et un petit-pois dans la cervelle !!!!!!!! MDR....

  • ça traduit bien la non prise en compte de l'impact des réseaux sociaux sur des propos qui peuvent se tenir en privé, mais ne doivent pas être diffusés; en même temps, quand l'exemple est benzéma qui s'exprime dans la presse sur son amertume de ne pas être sélectionné (au lieu de prendre son téléphone et ses cojones pour appeler deschamps), comment voulez vous qu'un jeune de 16 ans fasse ?

  • Il n'a pas grand chose dans la tête mais il n'a même plus besoin de quoi que ce soit dans les jambes non plus.
    Et oui jeune homme, comme on fait son lit, on se couche...