L1 - OM : Didier Deschamps observe Bouna Sarr

L1 - OM : Didier Deschamps observe Bouna Sarr©Media365
A lire aussi

Maxence Dourlen, publié le vendredi 09 février 2018 à 11h00

Selon nos confrères de l'Equipe, les récentes performances de Bouna Sarr (26 ans) auraient attiré l'attention de Didier Deschamps. Le sélectionneur de l'Equipe de France suivrait son évolution d'un œil attentif.

Qui aurait pu croire il y a de cela six mois, que Bouna Sarr (26 ans) pourrait devenir une option loin d'être ridicule au poste de latéral droit en équipe de France ? Peu de monde. Repositionné à ce poste dans un premier temps par Franck Passi, le joueur originaire de Lyon a explosé dans le couloir droit de la défense olympienne sous les ordres de Rudi Garcia. A l'origine meneur de jeu, puis ailier droit, l'ancien joueur du FC Metz s'est reconverti à ce poste dans le but de s'imposer à l'Olympique de Marseille. Souvent raillé par les supporters marseillais depuis son arrivée en 2015, le joueur d'origine guinéenne fait progressivement taire ses détracteurs au point d'instaurer une réelle concurrence entre lui et Hiroki Sakai (27 ans). Plus fiable défensivement, le Japonais ne possède pas les mêmes qualités que son partenaire. Rapide et bon dribbleur, Bouna Sarr fait étalage d'un volume de jeu impressionnant malgré certaines lacunes défensives encore perceptibles.Une réelle opportunité à saisir en Equipe de FranceLoin d'être utopique, une future sélection de Bouna Sarr en équipe de France serait la conséquence du manque de quantité et de qualité au poste de latéral droit depuis maintenant quelques années. Régulièrement blessé, Djibril Sidibé reste logiquement l'option numéro 1. Derrière le monégasque, les prétendants ne se bousculent pas pour se faire une place. Bien moins performant cette saison, Christophe Jallet semble être sur la pente descendante. Benjamin Pavard ou encore Sébastien Corchia paraissent encore trop « gentils » pour assurer à ce poste et Mathieu Debuchy refoule tout juste les pelouses avec l'ASSE.Garcia y croitEn tout cas, une éventuelle sélection de Bouna Sarr en équipe de France ne déplairait pas à Rudi Garcia qui voit en lui de rares qualités. « Bouna est meilleur quand il arrive de plus loin. Il a une bonne qualité de centre, il peut marquer des buts. J'espère qu'il aura la même trajectoire qu'Alessandro Florenzi à la Roma. Bouna progresse, on l'a fait bosser sur les phases défensives, la tactique, le placement. Il est en train de réaliser des bons matchs, il a les moyens pour devenir un latéral de haut niveau ». Alors véritable solution au poste de latéral droit ou simple plan de secours ? S'il parvient à maintenir ce niveau de performance, l'ancien Messin pourrait devenir un sérieux candidat pour revêtir la tunique tricolore. Pour le moment, l'idée semble faire son petit bonhomme de chemin dans l'esprit du sélectionneur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU