L1 - Marseille : Une équipe décimée pour la première contre Toulouse

 L1 - Marseille : Une équipe décimée pour la première contre Toulouse©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 10 août 2018 à 07h05

Marseille reprend le chemin des pelouses de Ligue 1 ce vendredi soir contre Toulouse (20h45) avec un groupe largement décimé. Sans ses champions du monde et sans plusieurs joueurs blessés, Rudi Garcia va devoir innover.

« Aujourd'hui, à l'heure actuelle, ce n'est pas une équipe type qui devrait nous affronter. » Alain Casanova ne dira pas s'il s'en réjouit, mais de toute évidence, Toulouse peut se féliciter d'affronter l'Olympique de Marseille en début de saison. Car ce vendredi soir (20h30), le visage que présentera le club phocéen en ouverture du millésime 2018-19 n'aura sûrement rien à voir avec celui qu'il aura dans quelques semaines. Pour plusieurs raisons. D'abord parce que le Mercato traîne un peu (seul Duje Caleta-Car est arrivé), ensuite parce que les finalistes de la Coupe du Monde viennent seulement de reprendre l'entraînement (Steve Mandanda, Adil Rami, Florian Thauvin et Duje Caleta-Car), et enfin parce que plusieurs éléments sont blessés à l'instar de Rolando.

Sans Thauvin ni Ocampos, un changement de système ?


Ajoutez à cela le départ de Frank Zambo Anguissa à Fulham dans la dernière ligne droite du Mercato anglais, et Rudi Garcia a donc bien du mal à compter ses joueurs sur les doigts de ses deux mains. Ce qui ne l'a pas empêché de surprendre son Monde en convoquant Florian Thauvin pour ce premier rendez-vous malgré un état de forme incertain. Contre le TFC, l'entraîneur marseillais va donc devoir innover, même s'il espère encore que Lucas Ocampos puisse être prêt au dernier moment. Un retour de l'Argentin, présent dans le groupe, lui rendrait un grand service car il lui permettrait de maintenir son schéma préférentiel en 4-2-3-1 qui a fait recette la saison dernière. Sans Thauvin ni Ocampos, il lui serait difficile de trouver des ailiers (seuls Clinton Njie et Bouna Sarr connaissent le poste). L'hypothèse Rémy Cabella, qui aurait pu débuter la saison avec Marseille avant de filer à Saint-Etienne, a été balayée par l'absence du Corse dans le groupe.

En préparation, l'ancien coach du LOSC a donc tenté de nouveaux systèmes : une défense à trois, par exemple, ou encore un 4-4-2 en losange. « On a testé un système en losange qui peut permettre d'avoir deux attaquants et une participation de nos latéraux. On a aussi testé encore Luiz Gustavo derrière. L'équipe doit savoir évoluer dans plusieurs systèmes », insiste Rudi Garcia. Selon toute vraisemblance, le Brésilien reculera en effet d'un cran, et devrait faire équipe avec Boubacar Kamara. Sur ce dernier, l'entraineur de l'OM dit d'ailleurs qu'il pourrait devenir « un excellent milieu de terrain ».

Hubocan, l'option inattendue pour Marseille


« On a nos internationaux qui ne sont pas là. La chance qu'on a, c'est que le groupe n'a pas perdu de joueurs. Sur ce premier match, il faudra jouer là-dessus », a confié Dimitri Payet en conférence de presse mercredi. Depuis les déclarations du Réunionnais, Frank Zambo Anguissa a traversé la manche, réduisant un peu plus les solutions dans l'entrejeu (puisque Luiz Gustavo devrait reculer d'un cran). A moins que le salut de Marseille ne passe par des joueurs enterrés, comme Tomas Hubocan, qui rêve d'une trajectoire à la Lucas Ocampos. « Tomas est revenu de prêt. Il est très concerné par la préparation. Il nous a montré qu'il pouvait prétendre à nous aider », apprécie Dimitri Payet. En résumé, sur la Canebière, on attend impatiemment le retour de tous les champions du monde...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU