L1 - Marseille / Rudi Garcia : " On n'avait pas besoin de prendre un grand attaquant "

L1 - Marseille / Rudi Garcia : " On n'avait pas besoin de prendre un grand attaquant "©Media365

Rédaction , publié le vendredi 19 octobre 2018 à 16h40

Présent ce vendredi en conférence de presse, Rudi Garcia, le coach de Marseille, est revenu sur la vraie-fausse venue de Mario Balotelli lors du Mercato d'été.

Rudi Garcia, allez-vous changer de schéma contre Nice ?

L'équipe sait qu'elle peut évoluer dans plusieurs systèmes. On va évaluer les absences de Luiz (Gustavo) et Lucas (Ocampos). Il faut aussi avoir si Flo (Thauvin) pourra jouer et on utilisera un système que l'on connait bien. On les a travaillés avant la saison.

Qu'attendez-vous de votre équipe ?

Il faut que ceux qui rentrent dans l'équipe et ceux qui sont là en fassent plus que d'habitude. Il faut arrêter de commencer les matchs à 0-2. Il faut que l'on améliore nos résultats à l'extérieur et que l'on soit plus solide. Le parcours à domicile est presque parfait, mais il est trop faible à l'extérieur. C'est le bon moment pour montrer que l'on est capable de faire des résultats. Cela va être un beau match à jouer. Les joueurs sont très investis à l'entrainement, ils ont beaucoup travaillé.

Que faut-il attendre face à la défense renforcée du Gym ?

Je n'ai pas regardé nos résultats contre les défenses à trois, mais on a préparé les joueurs à ça. Ils savent ce qu'ils doivent faire. Cela va être important de voir comment l'équipe va réagir face à un système un peu différent.

Garcia : « Radonjic a besoin de comprendre le jeu de l'équipe »


Comment abordez-vous cette rencontre contre Mario Balotelli, un joueur qui aurait pu vous rejoindre lors du Mercato d'été ?

On n'avait pas besoin de prendre un grand attaquant. Notre grand attaquant, c'est notre animation offensive. On est la deuxième attaque (21 buts marqués). Mario est un joueur de grande classe. On a été près de le faire et loin de le faire. S'il joue, on va tout faire pour l'empêcher de briller.

Quid de Nemanja Radonjic ?

Nemaja a fait de bonnes choses, mais aussi quelques erreurs. Il ne faut pas lui en tenir rigueur car c'est un jeune joueur. Il faut surtout bien communiquer avec lui. Il a besoin de comprendre le jeu de l'équipe. Il faut qu'il dépoussière son jeu, il a des touches en trop. Mais il travaille beaucoup sur le plan défensif, c'est une bonne base.

Alors que vous êtes en passe de prolonger votre engagement, Andoni Zubizarreta doit aussi poursuivre l'aventure comme directeur sportif...

Je l'ai demandé à Jacques-Henri (Eyraud). J'ai des dirigeants de haut niveau, Andoni en fait partie. C'est une grande satisfaction de continuer avec ce triumvirat. C'était l'une des questions à mon président de savoir s'il allait continuer avec nous.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.