L1 - Marseille : Plusieurs semaines pour Adil Rami

L1 - Marseille : Plusieurs semaines pour Adil Rami©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le vendredi 25 août 2017 à 16h30

Selon La Provence, Adil Rami, le défenseur central international français de Marseille, sera absent plusieurs semaines en raison d'une déchirure du grand pectoral droit. Un coup dur pour l'écurie du président Jacques-Henri Eyraud.

Coup dur pour l'OM. Sorti sur blessure lors du match de jeudi soir contre Domzale (3-0, barrages retour de la Ligue Europa), le défenseur central marseillais Adil Rami, 31 ans, va être écarté des terrains pendant un moment. Selon La Provence, l'international français souffre d'une déchirure du grand pectoral droit. Une blessure musculaire qui va nécessiter plusieurs semaines d'arrêt. Arrivé cet été, l'ex-joueur de Lille, de Valence, de Milan et de Séville s'est rapidement imposé comme un homme de base du dispositif de Rudi Garcia, mais le technicien phocéen va être contraint de revoir ses plans.
Qui pour remplacer Rami ?
En attendant une éventuelle recrue avant la clôture du marché des transferts, il va falloir trancher entre Grégory Sertic (qui reste sur une prestation catastrophique en Slovénie), Tomas Hubocan et Doria pour épauler le Portugais Rolando en charnière. Alors que Rod Fanni est écarté, Rudi Garcia a récemment indiqué que le Brésilien représentait l'avenir. Malgré son très faible temps de jeu depuis le début de la saison, l'ancien sociétaire de Botafogo pourrait avoir sa chance avec l'absence prolongé du Tricolore.
Un coup dur pour l'OM
A moins que le coach olympien ne lance dans le grand bain le jeune Boubacar Kamara (17 ans). Les possibilités sont là, mais il s'agit bel et bien d'une énorme perte pour le club du président Jacques-Henri Eyraud qui n'avait certainement pas besoin de ça après des performances en dents-de-scie pour démarrer cet exercice 2017-18. Surtout avant le choc de dimanche soir contre Monaco (4eme journée de Ligue 1)...




 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU