L1 - Marseille : Mondialiste, ailier percutant... Ce qu'il faut savoir sur Nemanja Radonjic

L1 - Marseille : Mondialiste, ailier percutant... Ce qu'il faut savoir sur Nemanja Radonjic©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 30 août 2018 à 15h05

Nemanja Radonjic s'est engagé ce jeudi avec l'Olympique de Marseille. Voici ce qu'il faut savoir sur l'international serbe de 22 ans.

Présent au Mondial 2018


Il n'est sans doute pas exagéré de dire que Nemanja Radonjic reste sur la saison la plus aboutie de sa jeune carrière. L'ailier de 22 ans sort en effet d'un exercice plein avec l'Etoile Rouge Belgrade, aussi bien sur la scène nationale (cinq buts et huit passes décisives en 28 matchs) qu'en Ligue Europa. Le natif de Nis a notamment profité de cette campagne européenne pour empiler les titularisations face à Arsenal et le CSKA Moscou, tombeur des Crvno-Beli en seizième de finale (0-0, 1-0). Ses prestations n'ont pas échappé à Mladen Krstajic, qui a décidé de le convoquer dans le groupe appelé à défendre les couleurs de la Serbie lors de la Coupe du Monde. Resté sur le banc contre le Costa Rica (1-0), l'Orlovi a pu entrer en jeu face à la Suisse (1-2) et au Brésil (0-2). Des apparitions brèves mais remarquées.

Garcia connaît déjà Radonjic


Avant de revenir briller en Serbie, Radonjic a passé plusieurs années en Italie. A l'AS Rome plus précisément, où il a poursuivi sa formation au sein des équipes de jeunes. Et même s'il ne s'est pas imposé du côté de la Louve, le joueur offensif a malgré tout pu croiser Rudi Garcia, entraîneur des Giallorossi de 2013 à 2016. « Je le connais bien car je l'ai vu arriver à Rome, a d'ailleurs révélé le coach marseillais en conférence de presse. Avec la réserve, pas avec le groupe professionnel. Depuis, je ne l'ai pas spécialement suivi, mais c'est un joueur qui a des qualités, notamment de vitesse. »

Un ailier vif et technique


Justement, quelles sont ses qualités ? Ambidextre, Nemanja Radonjic est le plus souvent aligné sur l'aile gauche, même s'il peut également évoluer à droite. Sa pointe de vitesse lui permet de faire la différence lorsque son équipe cherche à se projeter en contre. Mais ce n'est pas le seul atout de l'international serbe, loin d'être maladroit techniquement. Il n'hésite pas à percuter, à provoquer en un contre un, quitte à parfois faire le dribble de trop. Comme son jeune âge le laisse penser, Radonjic peut encore progresser et gagner en maturité. Charge à lui de séduire les supporters marseillais, qui devraient le voir débarquer après le barrage de Ligue des Champions disputé par l'Etoile Rouge face à Salzbourg (aller le 21 août, retour le 29 août).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.