L1 - Marseille : Lucas Ocampos, parti pour rester ?

L1 - Marseille : Lucas Ocampos, parti pour rester ?©Media365
A lire aussi

Thomas BONNAVENT, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 07h47

La troisième saison sera peut-être la bonne. Lucas Ocampos, dragué par Marcelo Bielsa, boudé par Franck Passi, pourrait bien être la surprise de ce Mercato marseillais. L'attaquant argentin de l'Olympique de Marseille, quasiment oublié dans l'esprit des amoureux de l'OM, a refait surface lors de la reprise du club Ciel et Blanc.

La troisième saison sera peut-être la bonne. Lucas Ocampos, dragué par Marcelo Bielsa, boudé par Franck Passi, pourrait bien être la surprise de ce Mercato marseillais. L'attaquant argentin de l'Olympique de Marseille, quasiment oublié dans l'esprit des amoureux de l'OM, a refait surface lors de la reprise du club Ciel et Blanc. Si la trace laissée par l'ancien Monégasque a été rapidement gommée par les arrivées de Bafétimbi Gomis ou Dimitri Payet et l'éclosion de Florian Thauvin, le retour du natif de Quilmes offrirait encore plus de possibilités à Rudi Garcia. D'autant que le joueur semble avoir la dalle.
Garcia : « Les joueurs de talent peuvent aider l'OM »
Précieux sur les deux premières victoires de l'OM (2-0 contre une sélection valaisanne et 3-2 face au FC Sion) malgré la faible opposition, Ocampos a eu le mérite d'afficher un visage que les habitués du Vélodrome n'ont que rarement eu l'occasion de voir. « Ocampos ? Je ne suis pas mécontent d'avoir un œil sur lui, de pouvoir l'évaluer, assurait Rudi Garcia dans les colonnes de La Provence début juillet. On doit discuter, mais il a du talent et les joueurs qui ont du talent peuvent aider l'OM. » Buteur opportuniste face à Sion, celui qui reste un espoir du foot argentin (23 ans) pourrait avoir un - ou plusieurs - coups à jouer dans le Champions Project. Les prochains matchs amicaux de l'OM (face à l'Etoile Sportive du Sahel, Fenerbahce et le Sporting Lisbonne) en diront davantage sur les possibilités d'Ocampos.
Une longueur d'avance sur Sarr et Cabella ?
Si le bonheur n'a pas vraiment été dans le prêt pour l'Argentin, les aventures italiennes au Genoa (14 apparitions) et au Milan AC (12 apparitions) ont forcément enrichi le garçon. « J'espère que je vais enfin exploser comme on l'attend depuis longtemps. Je n'ai pas montré encore tout mon potentiel. Et je pense que je peux le faire cette année à l'OM », ambitionnait Lucas Ocampos à nos confrères de L'Equipe le 4 juillet dernier. S'il ne semble pas pressé de partir, c'est qu'il sent bien qu'il peut grappiller du temps de jeu et s'installer dans le groupe olympien. Bouna Sarr semble plus que jamais sur le départ, et sa polyvalence pourrait lui donner une longueur d'avance sur Rémy Cabella. S'il a souvent martelé qu'il préférait jouer à droite de l'attaque, l'attaquant pourrait également entrer dans la rotation en pointe. Ses (rares) coups de génie face à Troyes ou Bastia lors de la saison 2015-16 ont laissé entrevoir ses qualités. Charge à lui de les faire exploser.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L1 - Marseille : Lucas Ocampos, parti pour rester ?
  • Désolé de contredire ceux qui veulent le jeter , mais personne ne l'a utilisé dans de bonnes conditions.
    Ce joueur de 23 ans a du potentiel et Garcia pourrait avoir un remplaçant de qualité qui ne coûte pas cher.
    Ensuite viendra le mercato hivernal si il ne rempli pas son contrat.

  • Cabella ok, mais Ocampos et Sarr qu'ils se cassent