L1 - Marseille : Le coach ne parle (presque) pas du Mercato

L1 - Marseille : Le coach ne parle (presque) pas du Mercato©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 13h45

Présent ce vendredi en conférence de presse, l'entraîneur de Marseille n'a pas voulu parler du Mercato, même si les cas de Kostas Mitroglou et Christopher Rocchia ont effectivement été abordés.

Alors que les Phocéens pourraient notamment recruter un milieu de terrain supplémentaire durant le mois de janvier, Rudi Garcia ne s'est pas montré très bavard lors de sa conférence de presse de vendredi. Le coach de l'OM a tout simplement refusé de parler du marché hivernal : « Ne me parlez pas de Mercato, je ne vous répondrai pas, a-t-il indiqué devant les journalistes. Vous pouvez nous souhaiter les meilleurs résultats possibles. (...) On y réfléchit. On en a parlé avec les dirigeants. Ils savent ce que j'attends ». « J'ai confiance en Mitroglou » L'ancien entraîneur de Dijon, du Mans, de Lille et de la Roma a tout de même évoqué le cas de Kostas Mitroglou qui a émis le souhait de rester malgré une première partie de saison délicate (2 buts en L1). « J'attends toujours plus, a reconnu le technicien olympien. Mitroglou est victime du contexte. Tout attaquant qui serait arrivé dans les derniers jours et que l'on déterminerait comme un panic buy serait dans la ligne de mire des observateurs. Il n'aurait pas toute la confiance dont un attaquant a besoin. Moi, j'ai confiance en Kostas, comme en Valère (Germain) et en Clinton (Njie). » Rocchia parti pour rester ? Par ailleurs, le latéral gauche Christopher Rocchia (19 ans) semble parti pour rester. « J'aimerais bien qu'il reste, quitte à ce qu'il joue peu, a expliqué Rudi Garcia. Il y a du travail à faire. J'espère qu'il aura la possibilité de me convaincre de lui donner du temps de jeu. Ça parait pouvoir se développer comme ça, mais ce n'est pas une assurance. » Surtout avec la présence de Jordan Amavi et, à un degré moindre, Henri Bedimo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.