L1 - Marseille : La surprise Ocampos veut confirmer

L1 - Marseille : La surprise Ocampos veut confirmer©Media365

Thomas BONNAVENT, publié le lundi 09 octobre 2017 à 16h35

Souvent moqué pour sa technique brouillonne, Lucas Ocampos commence à se faire une place de choix dans le cœur des supporters marseillais. De retour dans l'effectif phocéen après deux prêts successifs en Italie (au Genoa et à l'AC Milan), l'ancien Monégasque incarne le renouveau de l'Olympique de Marseille.

Souvent moqué pour sa technique brouillonne, Lucas Ocampos commence à se faire une place de choix dans le cœur des supporters marseillais. De retour dans l'effectif phocéen après deux prêts successifs en Italie (au Genoa et à l'AC Milan), l'ancien Monégasque incarne le renouveau de l'Olympique de Marseille. Moins fantasque, mais avec une âme de guerrier retrouvée. Alors que les amoureux de l'OM attendaient Valère Germain, Florian Thauvin ou encore Dimitri Payet comme phares du « Champions Project », ce sont finalement les « oubliés » Clinton Njie (cinq buts en six matches de championnat) et Lucas Ocampos (quatre buts en cinq matches de championnat) qui portent l'OM depuis le début de saison. Mais l'Argentin ne souhaite pas servir de pansement. Il veut devenir incontournable.
Ocampos : « Je commence à me sentir important »
Joueur désiré par Marcelo Bielsa à l'été 2014, Lucas Ocampos n'a jamais décollé sur la Canebière jusqu'à l'arrivée de Rudi Garcia sur le banc marseillais. Et cette renaissance ne doit pas être un feu de paille. L'OM a besoin de l'agressivité du garçon. « Ce n'est qu'un début, je n'ai joué que cinq matchs de championnat. Mon objectif est de conserver ce niveau toute la saison et de profiter, a ambitionné Lucas Ocampos dans un entretien accordé à nos confrères de La Provence. J'ai passé une mauvaise année à l'OM quand Michel était l'entraîneur. Depuis deux mois, je vis une très belle période. Les choses se passent bien. Je commence à me sentir important. » Oui, l'Argentin est devenu une pièce maîtresse du nouveau 4-2-3-1 de Rudi Garcia. Un changement tactique qui pourrait profiter à Ocampos durant la saison.
Ocampos peut remercier Rudi Garcia
Parti pour être un joker de luxe dans le 4-3-3 initial de Rudi Garcia, Lucas Ocampos renait depuis la confirmation du 4-2-3-1. « On a une bonne relation, il y a une confiance réciproque, je le (Rudi Garcia) respecte beaucoup. Quand un entraîneur et une équipe ont confiance en toi, ça change tout. Même le meilleur joueur du monde en a besoin. Je savoure. Le premier jour de stage en Suisse, on n'a pas beaucoup parlé, mais je voulais tout faire pour lui prouver que je méritais de rester. Je ne voulais pas repartir une nouvelle saison en prêt. » Pari gagnant pour le moment. Dimitri Payet repositionné dans l'axe du terrain, l'ancien Monégasque s'installe sur le côté gauche de l'attaque des Ciel et Blanc. Face à Nice, l'Argentin a livré une prestation XXL, marquée par une combativité étonnante et récompensée par deux buts. Pas avare d'efforts - surtout défensifs -, Ocampos semble imprégné de cet ADN « OM » tant réclamée par les supporters marseillais. Terminés les coups d'un soir, Ocampos a gagné en maturité et en régularité. Et son expérience en Italie ne semble pas étrangère à cette métamorphose.
L'Italie, le déclic pour Ocampos
Après deux échecs sous l'ère Bielsa et Michel, Ocampos a été prêté au Genoa et au Milan. Statistiquement, on pourrait parler d'échec (trois buts seulement en 17 matchs avec le Genoa, zéro pointé avec le maillot du Milan AC), mais l'ex-Monégasque préfère voir le verre à moitié plein. « J'ai toujours beaucoup travaillé pour devenir le joueur que je voulais être. J'ai les qualités pour être un bon joueur, mais il faut aussi beaucoup de travail. Durant mon année en Italie, je m'en suis rendu compte. » Le garçon a grandi. Il est devenu un homme. Et un passage - même raté - au Milan AC peut apporter son lot de bénéfices. « Jouer à Milan m'a choqué parce que c'est un club incroyable. Il y avait des joueurs avec beaucoup d'expérience et j'ai beaucoup appris d'eux. Au Genoa, j'ai également beaucoup progressé au contact de (Nicolas) Burdisso. C'est un tout qui fait que je me sens plus mature, même s'il me manque encore beaucoup de choses. Petit à petit, je vais encore progresser. » C'est tout un club qui ne demande que cela. « Mouille le maillot ou casse-toi » peut-on entendre dans les travées du Vélodrome ces dernières années. Et Ocampos semble bien avoir compris le message.

A lire aussi :
>>> Toute l'actualité de l'OM

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - L1 - Marseille : La surprise Ocampos veut confirmer
  • jesus 21 crois au pere noel

  • Ceux qui ont vu le match de Nice ne peuvent que reconnaître le comportement exceptionnel d Ocampos
    Bravo à lui un exemple pour tous ses coéquipiers
    Quant à l article le concernant le journaliste,me semble-t-il,a parfaitement résumé l impression que chacun a ressenti en voyant évoluer ce joueur

  • AH LES FOOTEUX!!!

    Médiocres et vulgaires ! C'est dommage car le jeu est beau!!

  • manifestement ORANGE a lu l'article de LA PROVENCE de ce matin. Ce n'est pas du journalisme c'est du plagia !

    complètement d'accord,chrisdifa1

  • Vous devriez quadrupler votre introduction pour faire un article plus long , ce sera encore plus pénible à lire. Peu d'idées = article court précis concis sans redite. Monsieur le journaliste vous êtes mauvais!

    je dirais même très mauvais !