L1 - Marseille : La dernière ligne droite un nouvel attaquant

L1 - Marseille : La dernière ligne droite un nouvel attaquant©Media365
A lire aussi

Ignazio GENUARDI, publié le vendredi 09 juin 2017 à 14h56

Marseille fait actuellement le forcing pour arracher la signature de l'attaquant de Monaco. L'ancien international Espoirs français pourrait parapher un bail de quatre ans avec les Phocéens qui attendent aussi Steve Mandanda de Crystal Palace.

Après avoir trouvé un accord contractuel pour une durée de quatre ans, Marseille continue de s'activer pour boucler la venue de l'attaquant monégasque Valère Germain (27 ans), dont l'engagement expire en juin 2018 sur le Rocher. Auteur de dix buts et trois passes décisives cette saison en Ligue 1, le numéro 18 de l'ASM est l'une des priorités du club du président Jacques-Henri Eyraud (qui négocie aussi pour finaliser le retour de Steve Mandanda).
Négociations OM - ASM 
Alors que Rudi Garcia, l'entraîneur des coéquipiers de Dimitri Payet, pourrait alterner les systèmes de jeu la saison prochaine, l'ancien international Espoirs français présente le profil idoine pour renforcer l'attaque phocéenne, notamment dans la perspective d'un 4-4-2. Les négociations vont désormais débuter avec les champions de France qui réclament 8-10 M€ pour lâcher leur protégé. L'optimisme est de mise et les discussions pourraient s'accélérer dans les prochaines heures.
Une offre pour Santini ?
Par ailleurs, alors que Bafé Gomis s'éloigne toujours un peu plus, le cinquième du championnat de France apprécie aussi Stevan Jovetic (27 ans, Inter Milan) ou encore Anthony Modeste (29 ans, Cologne), mais une autre piste mène à Ivan Santini (28 ans, Caen). Selon certaines indiscrétions, l'OM pourrait débourser jusqu'à six millions d'euros pour recruter l'ancien avant-centre du Standard Liège. Le natif de Zadar ne viendrait pas pour être titulaire mais pour occuper un rôle de joker derrière Valère Germain et une autre recrue qui reste à déterminer. Le nom de Michy Batshuayi (23 ans, Chelsea) reste cité, mais le dossier n'est pas simple, notamment avec la concurrence de Monaco.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.