L1 - Marseille / Jacques-Henri Eyraud : " On veut faire mieux que 5eme "

L1 - Marseille / Jacques-Henri Eyraud : " On veut faire mieux que 5eme "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 11 février 2018 à 15h30

Il s'est confié sur le plateau de l'émission Téléfoot. Jacques-Henri Eyraud n'a échappé à aucun sujet. Le président de l'Olympique de Marseille doit faire face à l'absence de son gardien Steve Mandanda, blessé ce vendredi contre Saint-Etienne (2-2). Le diagnostic est depuis tombé. Touché aux ischio-jambiers de la jambe droite, l'international français manquera au moins les deux prochaines semaines de compétition.

Par conséquent, le dernier rempart phocéen devrait louper un voire même les deux « Clasico » mais Jacques-Henri Eyraud se voulait plutôt évasif à ce sujet : « On verra. On a un très bon staff médical. Et on a aussi une grande confiance en Yohann (Pelé). Si on doit gagner avec lui, on le fera. » Vendredi dernier, en ouverture de la 25eme journée de Ligue 1 et après avoir mené au score à deux reprises, l'Olympique de Marseille a donc fait match nul sur le terrain de l'AS Saint-Etienne (2-2). Le président olympien est conscient des qualités mais aussi des faiblesses de ses joueurs : « On entame mieux les matchs, après il y a eu un peu de complaisance. Je suis comme Rudi (Garcia). J'ai été déçu aussi. »Eyraud : « Je pense que c'était le pire tirage... pour le PSG »Juste après le coup de sifflet final, le technicien phocéen avait fait part de son grand mécontentement, parlant même de « deux points de perdus ». Après ce léger couac, le dirigeant de l'OM préfère désormais se tourner vers l'avenir. Prônant toutefois la prudence, Jacques-Henri Eyraud a fait le point sur les objectifs pour la fin de cette saison 2017-18 : « On arrive dans une période où chaque point perdu compte double ou triple. On veut faire mieux que 5eme, notre place l'an dernier. Comme on joue les premiers rôles, ça aiguise les appétits, mais il faut savoir être patient. On verra ce qu'il se passera. » Après l'écrasante victoire de l'AS Monaco, ce samedi soir, contre Angers (0-4), l'OM a d'ores et déjà perdu sa place de dauphin. En course donc pour jouer les premiers rôles en championnat, Marseille l'est également en Coupe de France et en Ligue Europa. Le dirigeant marseillais estime d'ailleurs que ses protégés peuvent briller partout. Pourtant, en quarts de finale de la Coupe de France, l'OM devra se confronter au Paris Saint-Germain, le 28 février prochain, mais Eyraud préfère répondre : « Je pense que c'était le pire tirage... pour le PSG. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU