L1 - Marseille : Fenerbahçe n'a pas oublié Bafé Gomis

L1 - Marseille : Fenerbahçe n'a pas oublié Bafé Gomis©Media365

Ignazio GENUARDI, publié le samedi 29 avril 2017 à 15h05

Prêté depuis l'été dernier à Marseille, Bafé Gomis, l'attaquant de Swansea City, figure sur les tablettes de Fenerbahçe, qui apprécie aussi Mathieu Valbuena ou encore Hatem Ben Arfa.

Fenerbahçe n'est pas rancunier. Après avoir tenté sa chance en vain il y a quelques années, la formation turque pourrait relancer la piste menant à l'avant-centre international français Bafé Gomis (31 ans, Swansea City), dont le contrat expire en juin 2018. Actuellement prêté sans option d'achat à Marseille, l'ancien joueur de Saint-Etienne et de Lyon a été ciblé pour compenser un éventuel départ du Néerlandais Robin van Persie. Il ne s'agit pas de la seule piste des Stambouliotes, mais son profil a été retenu pour le Mercato d'été.
Un problème de salaire pour Gomis
Auteur de dix-sept buts cette saison en Ligue 1, Bafé Gomis a plusieurs fois émis le souhait de rester sur la Canebière, mais ses émoluments risquent de poser un vrai problème. A la recherche d'une pointure aux avant-postes (Giroud ? Dzeko ? A.Silva ? Dost ?), les Phocéens semblent hésiter à investir lourdement pour un élément qui sera promis à un rôle de doublure de luxe, qui ne devrait d'ailleurs pas se contenter d'un tel rôle.
Quelles possibilités pour la Panthère ?
« Quand on est bien quelque part, on n'a pas envie que cela s'arrête, a récemment indiqué le Tricolore dans le CFC. Est-ce que j'ai envie de rester ? Oui, mais je ne peux pas me projeter au-delà de la date de la fin de mon contrat. Je ne suis que prêté. Il y a très peu de joueurs qui sont natifs de la région et qui ont la chance de porter ce maillot olympien. (...) Non, je n'ai pas parlé avec les dirigeants. J'ai eu quelques échanges avec le coach. Il m'a dit qu'il allait compter sur moi au-delà de cet exercice. On n'est jamais entré dans les détails. » Selon certaines indiscrétions, la Chinese Super League pourrait aussi essayer de profiter de cette situation pour se repositionner en cas d'ouverture confirmée.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.