L1 - Marseille : C'est terminé pour Patrice Evra !

L1 - Marseille : C'est terminé pour Patrice Evra !©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 17h45

C'est désormais officiel, Patrice Evra, le latéral gauche de Marseille, a résilié son engagement à l'amiable. La nouvelle a été annoncée ce vendredi par les Phocéens.

La sanction est tombée. Après son dérapage du 2 novembre dernier en marge de la rencontre face au Vitoria Guimaraes (0-1, 4eme journée de la phase de poules de la Ligue Europa), le latéral gauche international français Patrice Evra, 36 ans, ne portera plus les couleurs de l'Olympique de Marseille, son club depuis janvier dernier. Le Tricolore a résilié à l'amiable son engagement qui courait jusqu'en juin 2018 avec le club du président Jacques-Henri Eyraud. La nouvelle a été officialisée ce vendredi. Un licenciement a d'abord été évoqué, mais il s'agit de ménager toutes les susceptibilités dans le dossier de l'ancien joueur de Nice, de Monaco, de Manchester United et de la Juventus Turin qui ne laissera clairement pas un grand souvenir sur la Canebière.
Evra suspendu de toutes compétitions européennes
Décevant sur le terrain, « Tonton Pat » part par la petite porte et pour ne rien arranger, le natif de Dakar a aussi été sanctionné par l'UEFA. Suite à son coup de pied sur un supporter, le Français est suspendu de toutes compétitions européennes cette saison. Cette sanction ne s'étend pas aux différents championnats nationaux, mais cela ne devrait pas faciliter sa recherche d'un nouveau club. En effet, Patrice Evra ambitionne aujourd'hui de rester en Europe pour évoluer dans une écurie compétitive. Un souhait qui s'annonce difficile à réaliser compte tenu de ses prestations des derniers mois et de son dernier « craquage », même si certaines écuries espagnoles apparaissent notamment intéressées. Pour le remplacer, l'OM explore notamment une piste du côté de la Suisse, Christopher Rocchia (19 ans) refusant de rempiler pour le moment.

Communiqué de l'OM
D'un commun accord, l'Olympique de Marseille et Patrice Evra ont décidé de mettre fin à leur collaboration. Le contrat du joueur est officiellement résilié avec effet immédiat.

Depuis janvier 2017, Patrice Evra a eu un comportement exemplaire sur le terrain et dans les vestiaires. Il a joué un rôle important dans la relance de l'équipe, l'amélioration significative de ses résultats, la renaissance d'une ambition sportive élevée.

Le 2 novembre dernier à Guimarães, il a commis l'irréparable en répondant à des provocations indignes d'une poignée d'individus. Toutefois, rien, dans le fond et surtout dans la forme, ne justifiait un tel dérapage, surtout de la part d'un joueur cadre aussi expérimenté dont l'attitude sur le terrain et en dehors doit inspirer les plus jeunes.

Dans un tel contexte, les conditions n'étaient plus réunies pour que Patrice Evra puisse accomplir sa mission sereinement et surtout efficacement. Les deux parties en ont convenu et décidé de cesser leur collaboration d'un commun accord.

Cet incident a aussi mis en lumière l'attitude inacceptable d'un petit nombre de personnes qui a proféré des insultes et des menaces verbales d'une rare violence vis-à-vis du joueur et de sa famille, puis envahi le terrain au mépris de la réglementation.

De tels comportements, qui exposent le club à des sanctions, n'ont pas leur place dans les tribunes d'un stade de football et à l'Olympique de Marseille en particulier, où l'amour pour son équipe et le soutien à ses joueurs font du public marseillais le meilleur 12ème homme de France et une référence du supportérisme européen.

Si le club est particulièrement attaché à l'ambiance dans les virages et reconnait le travail inlassable et parfois difficile des groupes de supporters, il entend sanctionner ceux d'entre eux qui commettent ce genre de dérapages. En outre, les réunions régulières avec les représentants des groupes vont se poursuivre et seront l'occasion d'une remise à plat des mesures nécessaires à la prévention de tels débordements.

Jacques-Henri Eyraud (Président du Directoire)
Aujourd'hui, il y a de la tristesse. Pour Patrice Evra d'abord, qui a bien évidemment compris toutes les conséquences de son geste et qui ne pourra plus exercer sa passion à l'Olympique de Marseille. Pour les supporters marseillais ensuite, qui sont stigmatisés à cause du comportement irresponsable d'une poignée d'entre eux. Pour l'institution enfin, dont la réputation est entachée alors qu'elle a fait de l'exemplarité des comportements de tous un des socles essentiels de son projet de relance. Malgré cet incident, nous sommes plus que jamais déterminés à démontrer sur le terrain comme en dehors que nous sommes animés par le plus haut degré d'exigence individuelle et collective.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU