L1 - Marseille : Avec cet état d'esprit, l'OM peut voir plus loin

L1 - Marseille : Avec cet état d'esprit, l'OM peut voir plus loin©Media365
A lire aussi

Thomas BONNAVENT, publié le dimanche 11 décembre 2016 à 11h06

Pour la première fois de la saison, l'Olympique de Marseille a enchaîné deux victoires consécutives à Dijon (1-2). Un succès qui installe les Marseillais dans la première partie du classement. Trois points arrachés à la fin du temps réglementaire. Un état d'esprit conquérant qu'il va falloir entretenir pour voir plus haut.


L'heure n'est pas aux départs pour les fêtes de fin d'année, mais après un séjour compliqué en Bourgogne, les supporters Marseillais sont repartis le sourire aux lèvres du stade Gaston-Gérard. Forcés de rester une nuit, aux frais du club, à Dijon à cause du brouillard qui a entraîné le report du match vendredi soir, les cris de joie des Ultras de l'OM ont fendu le brouillard sur le but salvateur du capitaine courage, Bafétimbi Gomis. L'OM a (enfin) enchaîné et débuté ce qui pourrait ressembler à une série de bons résultats. Après la gifle sur le Rocher monégasque il y a quinze jours, la révolte dans les dernières minutes, après une seconde période fébrile, est le symbole d'un Marseille aux valeurs retrouvées. Qui sait jusqu'où cet état d'esprit peut les mener ?
Cette fois-ci, Marseille n'a pas craqué
« D'habitude on se fait rattraper ou on perd nos matchs en fin de rencontre. Aujourd'hui, on a su renverser la vapeur. » Et William Vainqueur ne se trompe pas. Habitués aux fins de matchs catastrophiques en début de saison (défaite à Nice et à Rennes, match nul à Angers), les joueurs de l'OM auraient pu se déliter après l'égalisation sur coup-franc d'Abeid à dix minutes du terme. Tout le contraire. « On est allé chercher notre première victoire à l'extérieur, ça veut dire que mentalement ce groupe-là est en train de progresser. Pour la confiance, ce succès peut être intéressant. A 1-1 on aurait pu reculer et subir. Au contraire, on a repris les choses en main. On peut reprendre l'ascendant même si on est en difficulté », se félicitait Rudi Garcia après le match. Les dernières sorties des Marseillaises ont fait naître des valeurs de combat et de persévérance inexistantes depuis plus d'un an. La victoire arrachée face à Caen, le bon nul à Saint-Etienne puis ces deux succès consécutifs montrent que l'OM débute bien sa guérison. Et il ne faudrait pas s'arrêter en si bon chemin. « J'ai dit aux garçons qu'il fallait absolument faire une série de victoires. Deux c'est bien, trois ce sera mieux. C'est à partir de trois victoires et une bonne série que l'on peut faire des bons au classement », tempère l'entraîneur olympien. Et pour cela, il va falloir régler la mire pour « plier » les matchs.
L'OM doit « retenir la leçon » en attaque
Si l'OM a brillé en première période comme face à Nancy, les «Noir» d'une après-midi se sont fait peur jusqu'au bout au retour des vestiaires. Et les Marseillais pourraient s'éviter bien des ulcères s'ils se montraient plus « tueurs » face au but. Gomis à deux reprises et plusieurs situations de contres mal négociées ont dessiné  les contours du chemin qu'il reste à parcourir pour le groupe de Rudi Garcia. Et il en est conscient. « Ce qu'on peut regretter c'est ne pas avoir mené avec au moins deux buts d'écart si ce n'est 3-0 à la mi-temps. Et ça les joueurs doivent retenir la leçon. On ne peut pas se contenter de bien jouer. Quand on a les opportunités, il faut conclure sinon on n'est pas à l'abri. » Florian Thauvin, passeur décisif et une nouvelle fois très remuant avec son nouveau compère d'attaque Maxime Lopez, mesure le chemin qu'il reste à parcourir. « Il faut qu'on assimile toutes les consignes du coach, cela prend du temps. J'espère qu'on fera encore mieux à l'avenir », espérait le numéro 26 de l'OM après la rencontre. Et avenir pourrait rapidement rimer avec ambition. Les deux prochains matchs des Marseillais doivent permettre au club de recoller au peloton de tête.
Si l'OM va mieux, il va falloir le prouver
Le bilan de santé après 17 journées est en nette amélioration. Cela ne fait aucun doute. Mais pour savoir si l'OM peut voir plus haut en seconde partie de saison, la réception de Lille et le déplacement à Bastia vont servir de révélateur sur le mental et le jeu olympiens. « Tout est jouable, on se prend pas la tête on prend match par match. On verra bien ce qui va se passer. On est serein dans la tête, philosophait William Vainqueur en zone mixte, avant d'ajouter. On prend conscience de nos qualités. On remonte petit à petit au classement. Il faut nous laisser travailler tranquillement pour pouvoir avoir les meilleurs résultats. » Avant un déplacement à Sochaux dans deux jours en Coupe de la Ligue, l'Olympique de Marseille lâche les chevaux pour revenir au premier plan. La route est encore longue mais il ne semble pas se tromper d'itinéraire.

A lire aussi :
>> Gomis, Dupraz : Les micros d'or de la 17ème journée
>> Toute l'actualité de l'Olympique de Marseille
>> Toute l'actualité de la Ligue 1
 
5 commentaires - L1 - Marseille : Avec cet état d'esprit, l'OM peut voir plus loin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]