José Anigo fracasse le Champions Projet et pointe Rudi Garcia

José Anigo fracasse le Champions Projet et pointe Rudi Garcia©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 02 février 2019 à 13h44

Ancien homme à tout faire à l'OM, José Anigo garde un regard sur le club de son cœur. Le Marseillais de naissance n'est pas satisfait de la direction prise depuis le rachat de Frank McCourt.

Directeur sportif, entraîneur intérimaire puis entraîneur principal, José Anigo a connu mille et une vies du côté de Marseille. L'OM, il l'a dans la peau et n'a jamais manqué de le rappeler même quand les vents étaient contraires durant ses différentes fonctions. Depuis la fin de la saison 2013-2014, Anigo se tient loin de son club de cœur avec des expériences du côté de la Tunisie (Espérance de Tunis) ou de la Grèce (Levadiakos et Panionios). Cela n'empêche pas l'ancien défenseur de se tenir informé de ce qu'il se passe sur la Canebière. L'OM traverse une période de crise que ce soit sur le terrain ou en dehors avec des guerres d'ego et José Anigo, malgré son attachement au club, jubile intérieurement. « On met un contrat de cinq ans à Strootman. Mais moi je me dis, si c'était moi qui avais eu cet échec, avec à peu près 60 millions d'euros sur le banc, on aurait dit c'est Anigo donc c'est opaque, a-t-il confié sur Canal Plus. Là ce n'est pas moi et j'en ris un peu. Tous ceux qui ont parlé beaucoup doivent se dire aujourd'hui que le football n'est pas si simple. »

Anigo : « Le club traverse une crise tous les deux ans »

Très critique envers la situation actuelle du club, Anigo a deux personnes dans le viseur. Premièrement, Frank McCourt et son Champions Projet au moment du rachat de l'OM en 2016. Cette annonce semble aujourd'hui bien lointaine malgré les récentes déclarations du propriétaire. A l'heure actuelle, la Ligue des Champions est un objectif qui apparaît presque irréalisable et cet échec viendrait mettre un sérieux coup de frein à la compétitivité de l'équipe. « Les conséquences financières seront lourdes s'il n'y a pas de C1. Même sur le sportif, il n'y aura peut-être même pas d'Europe pour l'OM, poursuit-il sur la chaîne cryptée. Ce serait un coup d'arrêt. Un coup d'arrêt brutal pour le Champions Project ? (Rires) Je ne sais même pas ce que c'est leur projet, ça me fait un peu rire. À Marseille, il ne faut pas faire d'annonce. Il faut arriver sur la pointe des pieds, montrer qui tu es, faire des choses. »

Anigo : « Virer maintenant Garcia ne sert à rien »

Après s'être attardé sur le cas McCourt, José Anigo a également pointé du doigt la gestion du dossier Rudi Garcia. Porté aux nues après la finale, certes perdue, de la Ligue Europa la saison dernière, le coach s'est vu offrir une prolongation de contrat jusqu'en 2021 quelques semaines après la reprise. Une décision hâtive aujourd'hui tant l'ancien de la Roma est dans l'œil du viseur des supporters marseillais au même titre que Jacques-Henri Eyraud. En bon Marseillais qui se respecte, Anigo s'est rangé du côté de la ferveur populaire même s'il valide la décision de ne pas virer Garcia. « Les supporters aujourd'hui c'est un conflit ouvert par rapport à plein de choses. Il fallait réfléchir avant, les considérer comme une partie du club. (...) Je pense que l'histoire de Garcia se terminera au mois de juin. Je ne la vois pas aller plus loin et les supporters ne lâcheront pas comme ça. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.