En attaque, Marseille s'attaque à une piste tortueuse

En attaque, Marseille s'attaque à une piste tortueuse©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 17 juin 2019 à 10h25

Marseille cherche encore le successeur de Mario Balotelli. Dernièrement, l'OM a ciblé Salomon Rondon, qui a déjà côtoyé Villas-Boas. Mais son arrivée semble hypothétique.

L'OM n'a pas trouvé son bonheur en France. Il a donc étendu ses recherches à l'étranger. En quête d'un attaquant pour compenser le départ de Mario Balotelli, dont les prétentions salariales sont incompatibles avec la réalité économique du club, Marseille avait étudié les profils de Gaëtan Laborde, Marcus Thuram, voire Silas Wamangituka. Aucun n'a visiblement fait l'unanimité et l'entité phocéenne penserait désormais à Salomon Rondon, comme le révèle la Provence dans son édition du jour, citant des sources anglaises.

Âgé de 29 ans, l'attaquant vénézuélien sort d'une saison encourageante à Newcastle, où il a été prêté par West Bromwich Albion. Auteur de 11 buts et 7 passes décisives en Premier League, le joueur s'est imposé par sa puissance et ses qualités athlétiques. Il a surtout côtoyé André-Villas Boas lors de son transfert au Zénith Saint-Pétersbourg, en 2014. Sous les ordres du technicien portugais, il avait inscrit 28 buts en 57 rencontres. Son nom a donc été soumis par le nouveau coach marseillais, et sa situation contractuelle a conduit la direction phocéenne à s'intéresser à lui.


Newcastle est toujours favori

Le buteur est lié à WBA jusqu'à la fin du mois de juin et sera libre de s'engager où bon lui semble ensuite. Marseille pourrait donc tenter de s'engouffrer dans l'ouverture, même si elle est réduite : ses émoluments, estimés à 3,5 millions d'euros, ne collent pas véritablement avec la volonté de la direction olympienne, qui souhaite abaisser sa masse salariale. Dans l'effectif, seuls les cadres que sont Mandanda, Rami, Thauvin, Payet, Luiz Gustavo ou Strootman perçoivent un plus gros chèque. Le club cherche justement à se débarrasser de certains d'entre eux.

La concurrence ne devrait rien arranger. A Newcastle, Rafa Benitez a réclamé des garanties. Le coach espagnol souhaite conserver son attaquant, qu'il estime comme un joueur-clé au sein de son groupe. Depuis l'hiver dernier, Rondon ne cesse de rappeler qu'il aimerait prolonger son aventure avec les Magpies. Pour l'heure, l'attaquant dispute la Copa América avec le Venezuela et il sera donc difficile de nouer les négociations. Pour Newcastle comme pour Marseille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.