Divers : Quand Maoulida répond au clan Lihadji (OM)

Divers : Quand Maoulida répond au clan Lihadji (OM)©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 19 février 2020 à 14h55

Un vif échange a eu lieu sur Twitter entre le clan du jeune joueur de l'OM, Isaac Lihadji, et Toifilou Maoulida, l'ancien attaquant marseillais.

Voilà un début de clash qu'on n'avait pas vu venir. Mardi, on apprenait dans les colonnes de La Provence que le jeune Isaac Lihadji, grand espoir de l'OM qui n'est jamais tombé d'accord avec son club formateur pour la signature d'un premier contrat pro, avait de très grandes chances de s'engager avec Lille dans les prochains mois. L'occasion pour le média de relayer des propos tenus par un membre de l'entourage du milieu offensif, qui a vu Marley Aké lui voler la vedette en débutant avec l'équipe première : « Marley (Aké), c'est Toifilou Maoulida, Isaac (Lihadji), c'est Angel Di Maria ! ».

Maoulida : « L'entourage peut être la cause de ta réussite comme de ton échec »

Une phrase loin d'être du goût de l'ancien attaquant, auteur de 21 buts en 69 matchs avec l'OM entre 2005 et 2007 : « À l'attention de l'entourage de M.Lihadji. Je ne vais pas polémiquer ni rajouter de l'huile sur le feu, car le plus important c'est le bien-être du joueur et malheureusement il ne doit y être pour rien. L'entourage peut être la cause de ta réussite comme celle de ton échec », a écrit Maoulida sur Twitter.


Avant de reprendre : « Je lui souhaite malgré tout la première. Je ne suis peut-être pas une référence à vos yeux, néanmoins j'ai beaucoup de respect et d'estime pour votre joueur, un jeune issu des quartiers Nord de Marseille comme moi, un joueur que je ne connais pas, mais à qui je souhaite plein de bonnes choses et aussi une aussi longue carrière que la mienne au plus haut niveau, 20 ans et plus de 650 matchs pro. Les 3 principes qui m'ont permis d'y arriver : humilité, respect et détermination. Retenez bien la première s'il-vous-plait pour le bien de la carrière de votre jeune joueur. » Vexé mais bienveillant, Maoulida.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.