Crise, suspensions, forfaits, huis clos... Rudi Garcia (OM) attend le début d'une série

Crise, suspensions, forfaits, huis clos... Rudi Garcia (OM) attend le début d'une série©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 04 février 2019 à 17h50

Présent ce lundi soir en conférence, Rudi Garcia s'est confié avant l'affiche contre Bordeaux (match en retard de la 18eme journée de Ligue 1). Privé de Luiz Gustavo, Adil Rami, Dimitri Payet, Florian Thauvin, Kevin Strootman et Mario Balotelli, le coach de l'OM attend une victoire et rien d'autre.



Rudi Garcia, comment abordez-vous l'affiche de mardi contre Bordeaux ?

Il faut absolument gagner un match. On a besoin d'une série pour remonter au classement. Cela sera particulier car le match sera à huis clos. Il faudra faire avec car on n'a pas le choix... Je préfère être à guichets fermés qu'à huis clos. Il faudra se concentrer sur une seule chose : l'adversaire. L'objectif est Bordeaux, il n'y a pas d'autres objectifs. Le reste, c'est de l'énergie perdue.

Avez-vous ressenti un manque d'envie lors de la défaite contre Reims, samedi dernier...

Je vais plus parler d'un manque d'engagement dans les duels. Nous avons été défaillants dans ce domaine. Si on parle de l'état d'esprit, on l'a vu dans les quinze dernières minutes. J'ai vu une équipe qui a réagi.

Comment se passe l'intégration de Mario Balotelli ?

Cela se passe bien. Il faut le remettre sur pied. Il faut surtout que l'on apprenne à jouer avec lui. On va le travailler à l'entrainement.

Garcia : « Plein de belles choses à faire ici »

Voyez-vous toujours votre avenir avec l'OM ?

Il y a deux ans, on est venu me chercher pour un projet, ce projet ne s'arrête pas à cette saison. Il continue et moi, je suis toujours à fond dedans. Il y a encore plein de belles choses à faire ici. Il n'y a pas de changement dans notre travail par rapport à l'an dernier. Il reste suffisamment de matchs pour remonter.

Comment s'est déroulée la réunion avec les supporters ?

Il aurait fallu la faire plus tôt. L'important, c'est d'avoir pu se dire les choses en face. Je sais ce qu'ils pensent de moi et ils savent ce que je pense d'eux. On s'est dit que l'on serait plus fort ensemble.

Un mot sur votre suspension...

Je n'ai jamais vécu ça, mais ce moment difficile me rendra plus fort. Plus c'est dur, plus je suis motivé. Je le transmets à mes joueurs le plus possible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.