Crise, avenir, Balotelli, forme... Dimitri Payet (OM) se confie

Crise, avenir, Balotelli, forme... Dimitri Payet (OM) se confie©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le jeudi 02 mai 2019 à 14h30

Présent ce jeudi en conférence de presse, Dimitri Payet, le milieu de terrain offensif de l'OM, a fait le tour de l'actualité. Il est notamment question de son avenir.



Dimitri Payet, la saison de l'OM est-elle déjà terminée ?

Bien sûr que non. Il reste douze points à prendre. Tant que ce sera possible mathématiquement, on y croira. On a du mal à gérer nos matchs, surtout quand on mène au score. Il n'y a pas de problème physique.

Avec la défaite du PSG en finale de la Coupe de France, la 5eme place n'est pas qualificative pour la C3...

C'est sûr que leurs résultats ne jouent pas en notre faveur. Mais c'est à nous de faire les choses bien avant de regarder les autres.

Quel a été le discours de Frank McCourt avant le match de dimanche dernier contre Nantes (1-2) ?

C'était un discours de chef. Il nous a mis devant nos responsabilités. Le groupe s'entend bien, quand il faut pousser une gueulante, on le fait. Je n'ai pas eu de discussion avec Mario Balotelli sur son comportement. On ne pourra pas le changer. Contre Nantes, c'est passé, mais il faut faire attention.

Faut-il tout changer lors du Mercato d'été ?

Je ne sais pas. Ce n'est pas à moi de répondre. Ce n'est pas le moment de penser à sa personne.

Payet : « Je ne vois pas l'intérêt d'aller voir ailleurs »

Allez-vous rester ?

Je n'ai pas ça en tête. Pour le moment, je ne vois pas l'intérêt d'aller voir ailleurs.

Personnellement, comment vous sentez-vous dans cette dernière ligne droite ?

J'essaie de faire le maximum sur le terrain. Je suis conscient que je peux faire beaucoup mieux. Je n'ai pas un match entier dans les jambes, mais je travaille pour que ça revienne.

Est-ce votre saison la plus compliquée ?

Non, ma saison la plus compliquée a été ma première. Il y a eu des hauts et des bas. A moi de faire en sorte que ça se reproduise plus. On attend plus de moi. C'est une pression positive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.