" Coach, tu te paies ma tête " : Fanni en veut à Garcia

" Coach, tu te paies ma tête " : Fanni en veut à Garcia©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 10h10

Le latéral droit de l'OM en veut à son entraîneur, Rudi Garcia, à qui il reproche un manque d'honnêteté et de franchise.

On pourrait avoir tendance à l'oublier, mais Rod Fanni est encore sous contrat avec l'Olympique de Marseille. L'expérimenté latéral droit (36 ans) n'a pourtant toujours pas disputé la moindre minute de jeu cette saison, que ce soit en Ligue 1, en Ligue Europa ou en Coupe de la Ligue. Une situation que l'intéressé vit assez mal, surtout au regard des raisons qui l'ont poussé à revenir à l'OM en août 2016. « Je reviens à Marseille à la demande du club, pour encadrer, remobiliser, a-t-il raconté dans les colonnes de L'Equipe. Reconstruire. (...) On finit cinquièmes, mieux que ce que voulait le club en interne. On a redoré le blason, redonné une âme au club, avec d'autres venus pour ça, comme Bafé Gomis, William Vainqueur, Flo Thauvin. » Au moment d'entamer l'exercice 2017-2018, l'international français (5 sélections) sait qu'il ne sera pas un titulaire indéboulonnable. Son entraîneur lui assure cependant qu'il compte sur sa présence, qu'il y aura beaucoup de rencontres à disputer et que son apport au sein de la rotation mise en place pourra être très bénéfique. Fanni : « Je pensais faire partie du projet » Très rapidement néanmoins, Fanni s'aperçoit que tout n'est pas aussi clair qu'il n'y paraît. « Quelques jours avant la fin du Mercato, Doria vient me voir, triste, me confie : "Le coach ne veut pas me garder, il m'a dit de chercher un club." Il lui reste trois jours... Et surtout, il y a un double discours. Coach, tu te paies ma tête depuis x temps, tu me racontes des salades ? Je le ressentais. Avec l'histoire de Doria, j'en ai la certitude. » L'ancien Rennais ne comprend pas comment il a pu tomber aussi bas dans la hiérarchie des défenseurs phocéens. Il aurait surtout aimé que l'on soit honnête avec lui. « J'ai eu des propositions ailleurs, je n'ai pas approfondi, je pensais faire partie du projet. J'aurais préféré qu'il me dise simplement : "On ne compte plus sur toi." (...) Quand j'étais au loft, avant que Bielsa ne me prenne sous son aile, c'était clair, bien moins injuste. » Rod Fanni ne se fait désormais plus guère d'illusions, son avenir se construira loin de la Canebière. Des négociations sont en court avec la direction afin de rompre son contrat à l'amiable. Mais cela n'est pas aisé. « Il est sûrement temps de partir, de la meilleure des façons, admet le natif de Martigues. Pour Pat' Evra, ils ont trouvé une solution satisfaisante. On finira par en trouver une. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU