Clasico : Payet allume les premières braises

Clasico : Payet allume les premières braises©Media365

Rédaction , publié le samedi 24 février 2018 à 17h10

Dimitri Payet ne s'est pas caché derrière des discours pré-conçus. Ce samedi après-midi, en conférence de presse, le capitaine de l'OM a été cash à la veille du Clasico au Parc des Princes (21h00).

« Le match aller, on a un goût amer parce que ça s'est joué à la dernière seconde, a reconnu l'international français. On a vu qu'on pouvait élever notre niveau et tenir tête au PSG. Le public nous avait beaucoup aidé, cette fois ce sera à l'extérieur. » Conscient du potentiel d'une équipe parisienne qui domine la Ligue 1 de la tête et des épaules, l'ancien Lillois estime même que la rencontrer entre les deux confrontations contre le Real Madrid est un « inconvénient ». « Même en réalisant un très gros match, on n'est pas sûr de pouvoir les battre. On a des convictions, des valeurs, et c'est ce qu'on va amener sur le terrain », a poursuivi le capitaine de l'OM. Mais c'est une phrase prononcée par Dimitri Payet qui va faire parler avant ce rendez-vous attendu : « Je ne m'attache pas à juger les Parisiens. Le seul point où je ne les envie pas, c'est que je suis moi dans le plus grand club français. Et jouer en équipe, c'est beaucoup mieux que d'avoir des individualités », a lâché le Réunionnais. A l'aller, l'état d'esprit collectif des Marseillais avait en effet été souligné au contraire de Parisiens trop désordonnés dans leur construction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.