Boudjellal : " La C3 ? C'est la coupe des cocus du championnat "

Boudjellal : " La C3 ? C'est la coupe des cocus du championnat "©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le mardi 25 août 2020 à 13h40

Mourad Boudjellal, la figure de proue du projet de rachat de l'OM, s'est remis en quête de son objectif, dix jours après avoir critiqué la communication du clan Ajroudi. Le feuilleton de l'été sur la Canebière n'est pas prêt de se refermer.

Revenu sur le devant de la scène à l'occasion d'une longue interview accordée ce mardi à La Provence, Mourad Boudjellal a réaffirmé son intention de reprendre les rênes de l'OM aux côtés de l'homme d'affaires Mohamed Ajroudi. Pourtant officiellement « en retrait » du projet suite à ses critiques envers la communication du franco-tunisien, l'ancien dirigeant présent dans le milieu du rugby a révélé qu'il était désormais « le seul qui pourrait parler de ce projet » et que celui-ci n'était « pas mort ». Sa nouvelle stratégie pour parvenir à ses fins : « Réussir à attraper le cœur de McCourt. [...] il faut essayer de le convaincre qu'on n'est pas des méchants, qu'on a de bonnes intentions, qu'on peut peut-être être plus fort ensemble, qu'on peut donner du bonheur et faire de grandes choses pour la ville. » Malgré la position inflexible de l'actuel propriétaire de l'OM, qui a pourtant multiplié les annonces de refus de vendre et même de négocier, Boudjellal martèle que ça « se fera d'ici la fin de l'année, j'espère avant fin décembre. Mais il y aura des rebondissements ! »

La Ligue des Champions comme unique objectif en Europe

Parmi les éléments à retenir de la sortie de l'ancien président du RCT, toujours friand de déclarations chocs, sa volonté de voir « l'OM briller de nouveau en Europe. Ça suffit de se « pignoler » sur une étoile. Être à« jamais les premiers », ça veut dire qu'on oublie le présent et qu'on se console avec le passé. C'est très bien, mais « redevenir les premiers », c'est mieux. » Une façon pour lui de titiller l'esprit des supporters marseillais après les célébrations de dimanche soir après la défaite du PSG contre le Bayern Munich (0-1) en finale de la C1. Boudjellal en a remis une couche plus loin dans l'interview en parlant de la Ligue Europa comme de la « coupe des cocus du championnat. On s'en fout de ce trophée, ça n'a rien à voir avec la Ligue des Champions. En 2018, j'étais presque gêné qu'il y ait de l'engouement autour de cette finale. » Pour rappel, l'OM s'était incliné 3-0 face à l'Atlético de Madrid en 2018-2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.