Bordeaux critique l'attitude de Mario Balotelli (Marseille)

Bordeaux critique l'attitude de Mario Balotelli (Marseille)©Media365

Raphaël Brosse, publié le dimanche 07 avril 2019 à 10h15

Via un communiqué publié samedi soir, les Girondins de Bordeaux ont déploré le comportement qu'a eu Mario Balotelli lors du match entre le FCGB et Marseille (2-0). L'attaquant italien n'a pas été sanctionné pour le coup qu'il a donné à Pablo, expulsé quelques minutes plus tard.

C'est un fait de jeu qui a légèrement terni la belle soirée girondine. A une dizaine de minutes de la fin du match opposant Bordeaux à Marseille, Pablo a écopé d'un carton rouge direct pour avoir volontairement bousculé Mario Balotelli. A priori, difficile de contester cette décision arbitrale, même si l'attaquant olympien en a sans doute rajouté. Le problème, c'est que quelques minutes auparavant, « Super Mario » avait donné un coup au visage du défenseur brésilien, qui s'est retrouvé avec le nez en sang (et fracturé, d'après les examens médicaux effectués ensuite). Or, malgré le VAR, l'Italien n'avait pas été sanctionné suite à ce geste. L'ancien Niçois est passé entre les mailles du filet, et les Bordelais ne l'ont pas digéré. Dans un communiqué publié samedi soir, les Aquitains ont critiqué l'attitude de Balotelli et ont émis le souhait que la commission de discipline de la LFP étudie en détails son accrochage avec Pablo.

Bordeaux appelle la LFP à « considérer la situation dans sa globalité »

Voici le communiqué intégral publié par le FCGB : « Depuis leur création, les Girondins de Bordeaux défendent avec force les valeurs du sport et de respect de l'adversaire. C'est dans cet esprit que se déroulait la rencontre de vendredi soir avant l'entrée en jeu d'un joueur adverse (Mario Balotelli, ndlr) pour lequel il est permis de s'interroger sur le comportement. L'un de nos joueurs a en effet été victime d'un geste apparaissant délibéré et qui est inacceptable. Ce matin, les examens médicaux et radiologiques ont révélé que Pablo souffre d'une fracture du nez. Dans ces conditions, les Girondins de Bordeaux ne peuvent que regretter la sanction infligée à Pablo, même si son geste a pu paraître regrettable. Nous sommes certains que la commission de discipline de la LFP saura considérer la situation dans sa globalité. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.