Adil Rami (OM) viré à cause de Fort Boyard ?

Adil Rami (OM) viré à cause de Fort Boyard ?©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mardi 02 juillet 2019 à 08h55

Selon les informations de La Provence, Adil Rami, le défenseur central de l'OM, se dirigerait vers un licenciement. Le club du président Jacques-Henri Eyraud lui reprocherait notamment sa participation à Fort Boyard.

Après le cas Henri Bedimo, qui n'est toujours pas réglé, voici l'affaire Adil Rami. Absent de la reprise de l'entraînement de l'OM, le défenseur central international français fait l'objet d'une procédure disciplinaire. Selon La Provence, cette action devrait conduire au licenciement de l'ancien joueur de Lille, de Valence, de Milan et de Séville (qui est aujourd'hui sous contrat jusqu'en juin 2021 avec les Phocéens). Alors que le Tricolore de 33 ans reste sur une saison particulièrement décevante sur la Canebière, le club du président Jacques-Henri Eyraud lui reproche particulièrement une participation à... Fort Boyard. C'était en mars dernier et, à en croire les informations du quotidien provençal, le champion du monde 2018 « n'aurait averti personne de cette initiative et se serait rendu en Charente-Maritime sans en avoir l'autorisation ».

Un simple prétexte ? 

Il pourrait s'agir d'un prétexte pour se débarrasser de l'un des plus gros salaires de l'effectif d'André Villas-Boas, le successeur de Rudi Garcia ne comptant pas forcément sur le natif de Bastia (qui percevrait actuellement de l'ordre de 300 000 euros brut par mois aux côtés des coéquipiers de Dimitri Payet). Parmi les faits reprochés à Adil Rami, on retrouverait aussi sa présence lors des Trophées UNFP (sans en informer son club), mais aussi celle du baisser de rideau contre Montpellier. Cette fois-ci, c'était pour assister à un défilé de mode à Monaco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.