Un nouveau Brésilien au LOSC ?

Un nouveau Brésilien au LOSC ?©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le vendredi 07 décembre 2018 à 11h55

Selon les informations de TMW, Bruno Guimaraes, le milieu de terrain récupérateur de l'Atlético Paranaense, serait en partance pour Lille.

Après avoir investi lourdement pour recruter Luis Araujo, Thiago Mendes et Thiago Maia l'an passé, Lille serait parti frapper un nouveau coup au Brésil. Selon les informations de TMW, les Dogues seraient en contacts très avancés avec Bruno Guimaraes (21 ans), le milieu de terrain récupérateur de l'Atlético Paranaense. Egalement ciblé par la Juventus Turin ou encore la Roma, le natif de Rio de Janeiro devrait débarquer moyennant le versement d'un chèque de sept millions d'euros. L'opération serait bouclée, et le club du président Gérard Lopez tiendrait d'ores et déjà sa première recrue du Mercato d'hiver.

L'arrivée du Brésilien Bruno Guimaraes suivie de plusieurs départs cet hiver ?


Une arrivée qui pourrait être suivie de plusieurs départs, la formation entraînée par Christophe Galtier ayant visiblement prévu de vendre pour 30-40 M€ durant le mois de janvier. Alors que le Portugais Edgar Ié serait notamment à la recherche d'une porte de sortie, Thiago Mendes ferait aussi partie des éléments susceptibles de faire leurs valises. Sous contrat jusqu'en juin 2022 avec le LOSC, l'ancien joueur de Sao Paulo aurait fait l'objet d'une offre de près de quinze millions d'euros de la part de Guangzhou Evergrande (CSL), a-t-on appris chez nos confrères du 10 Sport. En revanche, il n'est pas question d'envisager une éventuelle vente de Nicolas Pépé. « Mon président était là ce mardi, a indiqué cette semaine le coach nordiste au sujet de son attaquant international ivoirien, dont le contrat expire en juin 2022. Il regarde l'équipe, il prend du plaisir. Il a beaucoup souffert la saison dernière. Il prend beaucoup de plaisir à voir l'ambiance, les résultats. Je n'ai pas entendu mon président dire qu'il allait vendre Nicolas au mercato d'hiver. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.