LOSC : L'ancien président se paye Bielsa

LOSC : L'ancien président se paye Bielsa©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 11 décembre 2017 à 12h00

Un peu moins d'un an après avoir lâché la présidence du LOSC, Michel Seydoux a fait son retour sur la scène médiatique ce lundi.

Très discret depuis son départ, l'ancien patron des Dogues a accordé une interview à La Voix du Nord dans laquelle il évoque sa nouvelle vie mais aussi et surtout son ancien bébé. Et de loin, Michel Seydoux assiste aux débuts compliqués de Gérard Lopez dans le fauteuil de président. « C'est un personnage très attachant, une bonne personne. On a quelques passions communes en dehors du sport, ça permet d'échanger, de parler d'autre chose. Je trouve qu'il est vraiment très intéressant, qu'il connaît bien le football », explique Michel Seydoux, fervent défenseur de son successeur. Une bienveillance qu'il ne réserve en revanche pas à Marcelo Bielsa. Interrogé sur la suspension de l'entraîneur argentin, l'ex-président lillois assure ne pas être surpris par l'échec d'El Loco, et critique ses méthodes. « Il ne faut pas croire que c'est facile de se séparer d'un entraîneur. Bielsa, ce n'est pas qu'un entraîneur, c'était un rêve. C'est très dur. Vous vous dites : ''Je me suis trompé''. On a le droit de se tromper dans la vie, commence-t-il, toujours en défendant Gérard Lopez. Mais Bielsa aussi s'est trompé. Le projet était de bonne foi. Bielsa avait les clés du LOSC et ça, ça ne pouvait pas marcher. Quand on crée des secteurs cloisonnés dans une entreprise, elle ne peut pas survivre. C'est impossible. J'ai suivi ses conférences de presse, je m'endormais. J'ai participé à de nombreuses réunions internationales et les traductions sont en direct. Là, ça manquait de rythme. Ce qu'il disait, c'était lénifiant. Déjà, on sait que les conférences de presse ne sont pas de grands moments de distraction... On était dans le navet total. C'était un mystère si ça marchait. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.