Lille : Le LOSC doit réapprendre à gagner à l'extérieur

Lille : Le LOSC doit réapprendre à gagner à l'extérieur©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 19 octobre 2019 à 07h45

Cette saison, Lille, qui veut faire mieux que l'an passé, a pourtant toutes les peines du monde à gagner loin de ses bases.

Ce week-end démarre le deuxième quart du championnat. Et parmi les curiosités qui ont été décelées durant les neuf premières journées de l'exercice figure le faible rendement qu'affiche Lille à l'extérieur. En quatre déplacements, les Dogues n'ont encore récolté aucun succès. Une constante inquiétante qu'ils feraient bien de corriger s'ils aspirent à poursuivre leur progression et confirmer leur très bonne saison écoulée.

Une situation gênante mais pas irréversible

Le bilan global des Nordistes depuis l'entame de la saison n'est pas mauvais. Ils sont cinquièmes au classement général et comptent autant de défaites que les deux premiers (le PSG et Nantes). Cependant, leur situation aurait pu être nettement meilleure s'ils s'étaient montrés ne serait-ce que légèrement plus performants hors de leurs bases. Avec deux points pris sur douze possibles, ils sont 17emes du classement à l'extérieur. Avec un point de plus, ils seraient aujourd'hui sur le podium.

Les résultats décevants des Lillois en déplacement sont quand même à relativiser. Parce que les deux seules défaites enregistrées jusqu'ici (contre Amiens et Reims) l'ont été alors qu'ils ont fini le match en infériorité numérique. Et les deux nuls qui ont suivi, face à Rennes (1-1) et contre Nice (1-1), s'apparentent à de bonnes opérations au regard du pedigree des opposants. Rien d'alarmant, en somme. Il n'empêche, ce n'est pas reluisant et un vice-champion de France ne peut se satisfaire d'une telle série.

Un retour aux fondamentaux ?

Samedi, les Lillois se rendent à Toulouse, une équipe 18eme au classement et qui a déjà chuté deux fois sur ses terres. L'occasion est parfaite pour se relancer et redevenir performant loin de son fief. L'équipe nordiste en est capable. En 2018-2019 n'a-t-elle pas remporté presque la moitié de ses matchs joués à l'extérieur (neuf sur dix-neuf) ? Ça a été même l'une des principales clés de son excellente campagne et seul le PSG avait fait mieux.

S'ils veulent retrouver le podium, les Dogues savent donc ce qui leur reste à faire. Au Stadium, il sera impératif de renouer avec ce côté souverain qui a fait leur force. Souverain, mais aussi solide. Il n'y a pas encore eu de clean sheet validé à l'extérieur et Christophe Galtier a admis lors de sa dernière conférence de presse que c'est par là que passe essentiellement le redressement de sa formation : « Nous travaillons à être plus solides sur le plan défensif pour concéder le moins d'occasions possibles. Car nous en concédons trop. Ça c'est un vrai constat. Contre Nîmes, on marque deux fois, mais on ne gagne pas. Notre bloc était coupé en deux ». Un discours corroboré par Jérémy Pied : « Depuis un an et demi, le LOSC est réputé pour son bloc solide. On doit le retrouver. A nous de montrer demain (samedi) qu'on est uni sur le terrain et qu'on a toujours ce bloc qui nous permet d'aller chercher des résultats ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.