Lille et Marc Ingla mis à l'amende par la DNCG

Lille et Marc Ingla mis à l'amende par la DNCG©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 20 mai 2019 à 17h15

La Commission de Contrôle des Clubs Professionnels de la DNCG a décidé de sanctionner le LOSC et son directeur général, Marc Ingla, pour communication erronée au moment de son audition.

La magnifique saison de Lille (2eme) et la qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions ont donné une vraie bouffée d'air à Gérard Lopez ainsi que toute la direction nordiste après une saison passée aux portes de la relégation. Le bon parcours des hommes de Christophe Galtier va également avoir une incidence dans le domaine économique puisque les Dogues sont suivis de près par la DNCG. Il y a un an, le gendarme financier français avait menacé de relégation administrative le club et ce dernier s'est engagé à vendre plusieurs joueurs pour éviter une telle déconvenue. Malgré la perspective de vendre très cher Nicolas Pépé, le LOSC reste dans le viseur de la DNCG et vient de voir tomber une amende de 50 000 euros à l'encontre de l'institution et une suspension de trois mois pour l'un de ses dirigeants, Marc Ingla pour information erronée au moment de son audition. Cette sanction surprise peut-il être les prémices d'un été plus compliqué que prévu dans le Nord de la France ?

Le communiqué de la DNCG

« Réunie le 20 mai 2019, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels de la DNCG a pris la décision suivante concernant le LOSC LILLE METROPOLE. En application de l'Annexe 2 du Règlement de la DNCG, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels prononce à l'égard du LOSC LILLE METROPOLE une amende de 50.000 € pour communication erronée dans les informations adressées à la DNCG à l'occasion du contrôle juridique et financier du club. La Commission inflige par ailleurs une suspension de trois mois avec sursis de toutes fonctions officielles au Directeur Général du club, M. Marc INGLA. La sanction prend effet ce lundi 20 mai 2019. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.