Lille : Bielsa fait la leçon aux journalistes en conférence de presse

Lille : Bielsa fait la leçon aux journalistes en conférence de presse©Media365

Rédaction , publié le vendredi 25 août 2017 à 23h39

Présent en conférence de presse ce vendredi, Marcelo Bielsa, agacé par des questions sur l'état physique de ses joueurs, a tenu à dire aux journalistes ce qu'il pensait de certaines méthodes utilisées par la presse.

La semaine dernière, en conférence de presse, Marcelo Bielsa avait expliqué durant de longues minutes, photos à l'appui, que les blessures de Kévin Malcuit et Thiago Mendes, lors de la défaite face à Strasbourg, n'étaient pas dû à une surcharge de travail physique étant donné qu'elles n'étaient pas d'ordre musculaire. Ce vendredi, l'entraîneur argentin a de nouveau été interrogé sur la charge physique qu'il soumet à ses joueurs après la blessure de Yassine Benzia aux adducteurs lors de la défaite le week-end passé face à Caen. Agacé que ce thème soit de nouveau remis sur le tapis, El Loco a estimé que certains médias, L'Equipe en l'occurrence, cherchaient le conflit là où il n'y en avait pas.

"Ce genre de procédé est destructeur"

"L'Equipe est un journal très prestigieux mais le représentant est un journaliste qui évoque des possibilités en manquant d'informations nécessaires, estime Bielsa. Il n'y a rien de personnel, mais cela fait des années que ce procédé m'irrite particulièrement. Ce genre de procédé est destructeur et ne cherche rien d'autres que le conflit. Comme vous n'avez pas la capacité de parler du jeu, vous provoquez la division pour avoir quelque chose à écrire. Je viens de vous en donner un exemple, puisque tout ce que je viens de vous dire nous éloigne du football. Ceux qui ne peuvent pas parler de football par manque de connaissance agissent comme le représentant de L'Equipe."

"Votre objectif est de chercher comment vous allez nous diviser"

Bielsa ne s'est pas arrêté là et a tenu à préciser le fond de sa pensée sur le fonctionnement de certains médias : "Pardonnez ma vanité mais cela fait 30 ans que j'interprète les intentions des journalistes. Je sais qui veut vraiment parler de foot et qui ne veut pas, a poursuivi l'entraîneur du Losc. Le visage et la gestuelle sont déjà des indicateurs (...) Vous ne savez pas interpréter les données. Vous cherchez un conflit là où il n'y en a pas. Quand il n'y a pas d'info, on crée l'info en essayant d'opposer les membres d'un groupe, en l'occurrence le staff et les joueurs. Je vais faire tout mon possible pour éviter qu'un média divise le groupe que je dirige. Votre objectif est de chercher comment vous allez nous diviser." Cette sortie de l'entraîneur argentin fait écho à son principe de ne pas donner d'entretiens individuels à la presse.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU