Le LOSC interdit de recrutement (officiel)

Le LOSC interdit de recrutement (officiel)©Media365

Rédaction , publié le mardi 12 décembre 2017 à 19h50

Un nouveau coup d'arrêt pour le projet « LOSC Unlimited », présenté en juin dernier par Gérard Lopez et son équipe.

Après la suspension de Marcelo Bielsa, qui devait jouer un rôle-clé, de ses fonctions d'entraîneur de l'équipe première, en raison de résultats décevants (Lille était 19eme après la défaite 3-0 à Amiens, ndlr), les dirigeants ont reçu une mauvaise nouvelle mardi. La Direction Nationale de Contrôle de Gestion, l'organe financier de la LFP, a infligé au club une interdiction de recrutement pendant le Mercato hivernal. L'audition de Gérard Lopez, président du LOSC, et de Marc Ingla, directeur général, n'a pas convaincu, malgré une heure et quart de palabres. Les deux hommes n'ont pas souhaité faire le moindre commentaire à leur sortie des bureaux de la Ligue.

Marc Ingla démenti Ce nouvel épisode du feuilleton lillois contredit Ingla, qui s'était voulu rassurant pendant une réunion avec les supporters du club le mois dernier. Il avait alors expliqué à ses interlocuteurs que si la DNCG avait réclamé pendant l'été des « éléments complémentaires » avant de pouvoir rendre un avis sur le cas du LOSC, c'était la faute d'un « projet jamais vu en France ». Mais l'état-major lillois n'a pas su rassurer sur sa viabilité, alors que le montage financier pensé par Lopez pour racheter le club puis y injecter de l'argent interroge, notamment sa dépendance à un « fonds vautour ».Et pourtant, « l'optimisme était grand » Selon Christophe Kuchly, journaliste pour La Voix du Nord, « l'optimisme était grand au LOSC » avant l'annonce officielle de la LFP. Méthode Coué ou pas, les dirigeants lillois misaient gros sur la prochaine période de mutations pour rééquilibrer l'effectif. Ils désiraient notamment recruter au moins deux joueurs d'expérience, voire trois, pour compenser l'extrême jeunesse de son groupe actuel (aucun joueur de plus de 27 ans, hormis Vincent Enyeama, qui s'entraîne à l'écart de l'équipe première). Lille devra ainsi sauver sa peau en L1 sans ce sang frais tant espéré. La situation du LOSC, actuellement 18eme de L1 et virtuellement barragiste, s'est encore dégradée, dans la coulisse cette fois. Suffisant pour susciter une réelle inquiétude pour l'avenir du club à court comme à long terme.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU