L1 - LOSC : Sven-Göran Eriksson intéressé pour succéder à Bielsa ?

L1 - LOSC : Sven-Göran Eriksson intéressé pour succéder à Bielsa ?©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 10h26

Alors que plusieurs noms reviennent avec plus ou moins d'insistance en ce qui concerne la succession de Marcelo Bielsa à Lille, l'ancien sélectionneur anglais Sven-Göran Eriksson aurait proposé ses services au club nordiste.

Une suspension notifiée mardi soir, des affaires récupérées au domaine de Luchin jeudi matin : Marcelo Bielsa ne sera bientôt, et déjà, plus qu'un lointain souvenir pour le club et les supporters lillois. Si le coach argentin reviendra en milieu de semaine prochaine dans le cadre d'un entretien préalable à un éventuel licenciement pour faute grave, une partie du domaine lui aurait été refusée selon RTL, et « El Loco » n'est plus vraiment en odeur de sainteté au sein du club nordiste.
Gracia, Galtier,... et maintenant Eriksson
Pour le moment, Gérard Lopez a décidé de mettre en place une « cellule technique » provisoire composée de Fernando Da Cruz, Joao Sacramento, Nenoît Delaval, et Franck Mantaux, et laisse filtrer un minimum d'informations sur les pistes activées pour succéder à Bielsa sur le banc. Mais forcément, des noms circulent dans la presse. Et alors que ceux de Javier Gracia et Christophe Galtier ont déjà été évoqués, ce dernier étant considéré par RTL comme l'une des pistes de réflexion de la direction lilloise, la nouveauté du jour se nomme Sven-Göran Eriksson.
Une dernière expérience mitigée
Selon L'Equipe, qui affirme que les candidatures abondent, l'ancien sélectionneur anglais aurait proposé ses services. Une chose est sûre, l'heureux élu devra parler Français à en croire le quotidien, et rien ne pourra être annoncé avant la semaine du 4 décembre, afin de respecter le temps légal de la procédure. Celui qui est aussi passé par les bancs de l'AS Rome, Manchester City ou encore la Côte d'Ivoire a entraîné 18 équipes différentes et avait été limogé du Shenzhen FC (D2 chinoise) en juin dernier, après seulement six mois de services. Auparavant, le technicien de 69 ans s'était aussi séparé du Shangai SIPG, qu'il avait pourtant mené à la troisième place de la Super League la saison dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.