L1 - Lille : Sur l'affaire du contrat de Bielsa, la LFP met sa décision en délibéré

L1 - Lille : Sur l'affaire du contrat de Bielsa, la LFP met sa décision en délibéré©Media365

Maxence Dourlen, publié le mercredi 07 février 2018 à 08h42

La commission juridique de la LFP a mis en délibéré sa décision sur le conflit qui oppose Marcelo Bielsa au LOSC, comme l'a confirmé l'avocat de l'Argentin à l'AFP.

Sur l'affaire opposant Marcelo Bielsa au LOSC, la LFP n'a pas encore tranché. Comme l'a révélé à l'AFP l'avocat de l'Argentin mardi, la commission juridique de la Ligue de Football Professionnel a mis en délibéré sa décision sur le contrat signé par El Loco avec le club nordiste en février dernier. Selon le représentant, Maître Carlo Alberto Brusa, « la commission voulait savoir pour quelle raison ce contrat et le formulaire qui a été déposé à la LFP ne comportent pas exactement les mêmes clauses et conditions ».Lille aurait dissimulé une clauseLa direction des Dogues aurait ainsi dissimulé un précontrat liant Bielsa à Victory Soccer, groupe propriétaire de l'entité nordiste, selon lequel le LOSC « devait indemniser l'entraîneur par le paiement de toutes les quantités prévues pendant la durée en vigueur précisée si le club décidait de rompre ou résilier le présent contrat avant son terme convenu ». C'est la raison pour laquelle l'ancien coach de l'Olympique de Marseille réclamerait 18,6 millions d'euros à Lille (13,6 millions de salaires impayés et 5 millions de préjudices).Bielsa et le LOSC devant le Tribunal« Tous les contrats des joueurs et entraîneurs sont signés avant, parfois des mois avant, parce que les parties sont d'accord pour le faire, a ajouté Carlo Alberto Brusa. La seule chose, c'est que normalement le contrat doit être reporté intégralement. Là, il manquait des clauses, qui étaient plutôt défavorables au LOSC ». Bielsa et ses représentants ont aussi évoqué « une possibilité de négocier » ces sommes. Les deux camps seront entendus le 19 février prochain par le Tribunal de commerce de Lille.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU