L1 - Lille : Pour Ibrahim Amadou, " certains joueurs ne sont pas impliqués " dans la course au maintien

L1 - Lille : Pour Ibrahim Amadou, " certains joueurs ne sont pas impliqués " dans la course au maintien©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 19 avril 2018 à 21h33

Interrogé par SFR Sport, Ibrahim Amadou a évoqué la lutte lilloise pour le maintien en soulignant le manque d'implication de certains... Exactement comme l'avait fait son coéquipier Yassine Benzia il y a quelques jours.

Lille va toujours aussi mal. Avant de se déplacer à Marseille samedi (17h), les Dogues pointent à la 18eme place du classement et leur avenir dans l'élite est plus que jamais menacé. Au micro de SFR Sport, Ibrahim Amadou a d'ailleurs évoqué la lutte du LOSC pour le maintien : « On est des professionnels et on se doit de se remettre vite dedans. Aujourd'hui, il n'y a pas que la situation personnelle de chaque joueur. Il y a un club, une histoire, des supporters. Si on n'arrive pas à se remobiliser et vite regagner les matchs, ça ne sert à rien de jouer. Aujourd'hui, je pense qu'on a un effectif capable de se maintenir», a déclaré le défenseur ou milieu de terrain ce jeudi. « Compliqué si on n'arrive pas à mobiliser tout le monde »Qualitativement, Christophe Galtier possède effectivement des joueurs qui - d'un point de vue individuel - étaient a priori destinés à jouer bien mieux que leur survie. Reste à savoir si dans cette situation d'urgence, les hommes en question sont capables de s'adapter. A en croire Amadou, ce n'est pas le cas de tout le monde. A l'image de son coéquipier Yassine Benzia il y a quelques jours, le joueur de 25 ans a en effet pointé le manque d'implication de certains :  « Il (Benzia) a raison. Dans cet effectif, il y a des joueurs qui jouent, d'autres qui ne jouent pas. Il y a des jeunes, des plus vieux. Et certains joueurs - mais ce n'est que mon avis - ne sont pas impliqués par ce maintien. C'est dommage, parce que le club compte sur tous les joueurs. Ce sera compliqué si on n'arrive pas à mobiliser tout le monde sur les cinq derniers matchs ». A défaut de dégager une grande sérénité, Metz, Troyes, Toulouse, Strasbourg ou encore Caen ont, eux, le mérite d'être mentalement prêts à se battre jusqu'à la dernière journée...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.