L1 - Lille : Lopez soutient Bielsa

L1 - Lille : Lopez soutient Bielsa©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 12h23

Peu bavard depuis le début de saison, le propriétaire du LOSC Gérard Lopez s'est exprimé ce dimanche dans le cadre de l'émission Téléfoot, en duplex de Londres.

Malgré la 18eme place occupée par son équipe, l'Hispano-Luxembourgeois continue à faire confiance à ses joueurs et son entraîneur Marcelo Bielsa, estimant qu'il s'agit surtout d'un problème de confiance en soi. « Il y a manque de confiance devant. A l'entraînement, les joueurs tentent, mais pendant le match, on ne le fait pas, on essaye de sécuriser la dernière passe, on n'ose pas. C'est l'entraîneur qui doit trouver la façon de basculer tout ce travail fait à l'entraînement en occasions et en buts. Je continue à soutenir Marcelo. Jusqu'à la fin de saison ? Je ne me pose pas la question, je pense d'abord au prochain match (à Amiens, ndlr). Il faut réfléchir à ce qui n'a pas marché, à ce qui a marché, et là-dessus il faut construire. Il faut être calme, et trouver des réponses à ces questions. Nous sommes conscients de la place où on est, mais on n'est qu'à la septième journée. »
Lopez : "Il y a eu une cassure à Strasbourg"
Alors que les Nordistes n'ont marqué que quatre buts depuis le début de saison (dont trois lors de la 1ere journée contre Nantes), Gérard Lopez a été interrogé sur l'intérêt d'avoir vendu Nicolas de Préville à Bordeaux en fin de Mercato. « C'est un faux débat. Il a marqué 14 buts la saison dernière, dont 6 penaltys (5 en réalité, ndlr), mais ce n'est pas un n°9, c'est l'un des joueurs en Europe qui tire le plus de l'extérieur de la surface. Pour l'instant, il n'a pas marqué non plus (avec Bordeaux). La réponse doit venir du groupe qui existe aujourd'hui. On a développé un jeu offensif pendant la préparation, pendant le premier match. Mais il y a eu une cassure à Strasbourg (défaite 3-0 à la 2eme journée, ndlr), on en est conscient. Je ne pense pas qu'on prendra un joker. On regarde mais si c'est pour faire venir un joueur qui ne va pas jouer, ça ne m'intéresse pas », conclut le dirigeant. Marcelo Bielsa devra donc faire avec ce qu'il a.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU