L1 - Lille : Les 4 pistes de Christophe Galtier pour relancer le LOSC

L1 - Lille : Les 4 pistes de Christophe Galtier pour relancer le LOSC©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 13 janvier 2018 à 07h30

Outre les retours de joueurs prêtés, Christophe Galtier a pu profiter de ses deux premières semaines dans le Nord pour étudier les différentes possibilités de relancer le LOSC, qui se rend à Caen ce samedi soir (20h00). Tour d'horizon.

1. Donner des repères aux joueursC'était l'une des principales critiques émises à l'encontre de Marcelo Bielsa : ne pas faire évoluer les joueurs à leurs postes. Thiago Maia au poste de latéral, Ibrahim Amadou en défense centrale ou encore Nicolas Pépé en pointe. Christophe Galtier veut s'inscrire dans la rupture sur ce plan, l'a dit dès son arrivée, et l'a encore répété jeudi en conférence de presse. « J'aime bien voir les joueurs dans leur registre, là où ils ont des repères. » C'est d'ailleurs ce qui motive le possible retour de prêt d'Eder. Comprenez par là qu'avec le nouvel entraîneur lillois, Nicolas Pépé ne jouera pas en pointe. « Je constate qu'Ezequiel (Ponce) est vraiment esseulé à ce poste-là et la présence d'un autre attaquant, qui est un cadre et qui a du vécu, me permettrait d'avoir d'autres options. »2. Dégager plusieurs systèmesSamedi dernier, pour la première de Christophe Galtier sur le banc des Dogues, Lille a battu Le Mans en 32emes de finale de Coupe de France (2-4). Un match abordé en 4-4-2 par les Lillois, avec une paire de récupérateurs composée d'Ibrahim Amadou et Thiago Maia, Yassine Benzia et Nicolas Pépé évoluant sur les côtés. Ce système ne sera pas forcément reconduit, car l'entraîneur nordiste se donne encore un peu de temps pour trouver la ou les meilleures formules. « On a travaillé deux systèmes, deux animations, a expliqué l'ancien coach de Saint-Etienne à propos du stage en Espagne. J'ai toujours en réflexion le fait de pouvoir faire évoluer mes schémas et mes animations. On peut modifier le système en fonction de différents aléas mais aussi en fonction des caractéristiques d'un adversaire. »3. Monter Thiago Mendes d'un cranParmi les innovations tactiques déjà décidées, on trouve le repositionnement de Thiago Mendes. Meilleur Lillois de la première partie de saison, le Brésilien a montré de très belles choses à la récupération quand son physique ne lui a pas joué des tours. Mais Christophe Galtier souhaite le voir évoluer un cran plus haut. Au Mans, il a commencé à jouer en soutien d'Ezequiel Ponce, et c'est là que semble se situer son avenir. « Il a cette capacité à pouvoir être décisif dans ses prises de balle, dans la passe, les tirs. Je souhaite qu'il soit très proche de la surface adverse. (...) C'est un joueur qui peut et doit aider l'équipe à gagner. Si je peux limiter ses tâches défensives... Limiter un peu, car il y a un minimum à faire. »4. Gagner en maturitéOn l'a dit et répété, le LOSC possède un effectif extrêmement jeune. Et avec l'impossibilité de recruter cet hiver, les dirigeants lillois ne pourront pas intégrer des joueurs d'expérience à leur équipe, à moins de faire revenir des éléments comme Eder (30 ans) et Xeka (23 ans). Partant de ce constat, Christophe Galtier demande à ses joueurs de rapidement gagner en maturité, car l'excuse de la jeunesse ne tiendra pas longtemps à ses yeux. « J'ai dit aux joueurs qu'on ne peut pas faire autant d'erreurs face à un adversaire de Ligue 1 car on sera lourdement sanctionné, lâchait-il après le succès au Mans samedi. Il faut que l'on soit plus intelligents. Les joueurs sont jeunes mais ils ont maintenant six mois de Ligue 1. » Jeudi, il a enfoncé le clou : « Il faut gagner en sérénité, en calme, ne pas s'énerver trop rapidement. Il faut aussi plus de concentration et d'efficacité. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU