L1 - Lille / Christophe Galtier : " Pépé souhaite rester ici "

L1 - Lille / Christophe Galtier : " Pépé souhaite rester ici "©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le jeudi 16 août 2018 à 14h35

Christophe Galtier, l'entraîneur de Lille, souhaite conserver Nicolas Pépé. Alors que l'ancien attaquant d'Angers intéresse notamment le FC Séville, le coach des Dogues espère recevoir une bonne nouvelle.

Sous contrat jusqu'en juin 2022 avec Lille, l'attaquant international ivoirien Nicolas Pépé (23 ans) va-t-il profiter de la dernière ligne droite du Mercato d'été pour faire ses valises ? Alors que le FC Séville est notamment sur les rangs, l'ancien joueur d'Angers ne devrait pas forcément être retenu en cas d'offre digne de ce nom. « Si je pense pouvoir garder Nicolas Pépé ? Oui, a néanmoins indiqué ce jeudi Christophe Galtier, l'entraîneur lillois, en conférence de presse. D'abord parce que le joueur souhaite rester ici. Mais aussi parce que mon président souhaite le conserver. Mais il faut savoir qu'il n'existe pas de joueurs intransférables. Si Nicolas Pépé devait partir, ce serait à moi de trouver une autre association, une autre formule. C'est le travail de l'entraîneur. C'est comme ça. Je prends l'exemple de Leonardo Jardim qui doit sans cesse reformer son équipe. »

Galtier rassurant sur le dossier Pied


Par ailleurs, Christophe Galtier est aussi revenu sur l'arrivée du latéral droit Jérémy Pied (29 ans). Libre de tout contrat, l'ex-sociétaire de Lyon, de Nice et de Southampton débarque pour compenser le départ de Kevin Malcuit à Naples. « Tout va bien pour Jérémy Pied, il n'y a rien à signaler concernant sa visite médicale, a poursuivi le technicien nordiste devant les journalistes.Il est simplement dans un processus d'attente de validation de son contrat, à l'image de tous les autres qui sont arrivés cet été (ndlr : Loïc Rémy, José Fonte et Rafael Leão). » Suite au départ de Junior Alonso au Celta Vigo, Thiago Maia va, quant à lui, pouvoir faire son retour dans le groupe, une place d'extracommunautaire ayant été libéré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU