El Loco remis en cause par une partie de son vestiaire ?

El Loco remis en cause par une partie de son vestiaire ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 26 octobre 2017 à 15h15

Le vestiaire lillois est-il en train d'exploser ? Rongés par un début de saison catastrophique et confrontés aux choix tactiques discutables de Marcelo Bielsa, plusieurs joueurs du LOSC auraient choisi de faire front devant leur entraîneur, selon les informations de RMC Sport.

L'acharnement d'El Loco, qui s'entête à sortir plusieurs éléments de leurs postes de prédilection, serait à l'origine de la rébellion.

« Les tests, on n'a plus le temps de les faire »

Ainsi, certains joueurs, dont les identités n'ont pas été précisées par le média, auraient tenté d'entretenir une discussion avec le coach argentin. Mardi, à la veille du match de Coupe de la Ligue remporté par les Dogues aux tirs au but, ils auraient tout simplement refusé de quitter le vestiaire pour s'entretenir avec le technicien. L'un d'eux, cité par RMC, témoigne : « notre objectif était clair, dire au coach qu'on ne veut plus jouer avec sa tactique. Plusieurs joueurs en ont marre de ne pas jouer à leur postes. On joue mal, il ne faut pas se mentir. Les tests, on n'a plus le temps de les faire ».

Luis Campos à la rescousse

Au bout de longues minutes de conversation, Bielsa aurait finalement bénéficié d'un sursis de la part de ses joueurs. Mais la menace et les tensions ont considérablement inquiété la direction du LOSC, à tel point que Luis Campos, conseiller du club, a été vite rappelé alors qu'il était en voyage en Amérique du Sud. Le Portugais devra jouer le médiateur afin d'apaiser la situation. Depuis le début de la saison, Yves Bissouma, Thiago Maia, Ibrahim Amadou ou encore Yassine Benzia ont, à plusieurs reprises, évolué à des postes inhabituels. Malgré cela, les Dogues sont englués à l'avant-dernière place de Ligue 1.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU