Coupe de la Ligue - Il y a vraiment urgence à Lille

Coupe de la Ligue - Il y a vraiment urgence à Lille©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 07h14

Un 16eme de finale de Coupe de la Ligue peut parfois avoir du mal à susciter une énorme motivation chez les joueurs de Ligue 1. Mais pour le LOSC, la question ne se pose même pas ce mercredi avant d'affronter Valenciennes au stade Pierre-Mauroy (18h45). Parce qu'il s'agit d'un derby auquel le peuple nordiste n'a plus eu droit depuis quatre ans. Et surtout parce que Lille n'a plus le droit à un nouveau faux-pas.

Battus à Rennes samedi dans un match très important en Ligue 1, les troupes de Marcelo Bielsa sont dans l'urgence. Dix-neuvième de Ligue 1 (avec un match en moins), le club nordiste n'avait pas prévu de vivre pareil premier tiers de championnat. Mais force est de constater que les Dogues sont malades et ne trouvent pas le remède. Au Roazhon Park samedi, les mêmes maux ont été affichés en grand par les coéquipiers de Yassine Benzia, incapables de construire du jeu jusqu'aux abords de la surface adverse, avec des hors-jeux à profusion et une difficulté constante à trouver Nicolas Pepe en pointe. Lundi, en conférence de presse, Marcelo Bielsa a pourtant eu du mal à reconnaître l'urgence de la situation, toujours convaincu du potentiel de son équipe. « Je comprends que j'ai perdu en crédibilité. Pour ce qui est de savoir si Lille joue bien ou mal, je partage votre point de vue, il est acceptable d'affirmer que Lille ne joue pas bien. Mais, je vous assure également que dans la plupart des cas Lille joue mieux que son adversaire. Je vous répète que Lille n'a pas ce qu'il mériterait d'obtenir », juge l'Argentin.

Bielsa : « Lille va être une grande équipe »
Pourtant, l'ancien coach de l'OM se montre combatif et n'entend pas abandonner. « J'ai été critiqué à de nombreuses reprises au sujet de mes rapports avec les structures des clubs ou parce que j'abandonne des projets de manière prématurée, a-t-il rappelé. Mais je n'abandonnerai jamais un projet parce que ce serait plus simple pour moi. Je me suis engagé dans la construction de cette équipe. J'ai une immense confiance dans le fait que cela va être une grande équipe. Mais affirmer cela maintenant est à l'évidence peu crédible », admet El Loco, conscient de l'image renvoyée par Lille pour le moment. Contre Valenciennes, il lui faudra pourtant trouver des réponses en peu de temps face à une formation de Ligue 2. Le retour de blessure de Kévin Malcuit lui offrira déjà une solution bienvenue, quand Nicolas Pepe et Hamza Mendyl seront eux suspendus.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.