Guingamp craint la réaction d'orgueil niçoise

Guingamp craint la réaction d'orgueil niçoise©Media365

Rédaction , publié le samedi 19 août 2017 à 08h46

Les Bretons ont envie de se relancer après la claque reçue face au PSG (0-3), mais Antoine Kombouaré se méfie d'Aiglons à la recherche d'une première victoire en match officiel cette saison.

Un coup d'œil sur le classement de L1 suffit à se rendre compte de la situation tendue de l'OGC Nice. Si les Aiglons se sont fait remarquer durant ce Mercato estival, notamment en recrutant le milieu de terrain néerlandais Wesley Sneijder, attaquer ce championnat avec deux défaites ne faisait pas partie de leurs plans. Le troisième de la saison passée n'a toujours aucun point au compteur. Et samedi soir, en déplacement à l'Allianz Riviera (20h, 3eme journée de L1), Guingamp pourrait profiter de la méforme du Gym pour oublier sa lourde défaite à domicile face au PSG dimanche (0-3). « Le plus important, c'est de rebondir. Il faut tout de suite avoir la bonne attitude, le mental et la qualité pour rectifier le tir face à Nice samedi », a confié Antoine Kombouaré, l'entraîneur de Guingamp, en conférence de presse jeudi.
« Ils peuvent avoir une réaction d'orgueil »
L'entraîneur breton sait que Nice est en difficulté. L'équipe de Lucien Favre a montré d'inquiétants manquements en défense lors de son barrage aller de Ligue des Champions mercredi soir à Naples (2-0). Elle aura d'ailleurs probablement une partie de son esprit tourné vers le match retour. Mais Kombouaré se méfie justement de l'électrochoc subi par Nice avec ces trois défaites en autant de sorties ces deux dernières semaines. « Bien sûr, on peut penser qu'ils aient la tête tournée vers ce match retour à domicile, mais en même temps, ils ont une pression en championnat. Tout peut se produire. Ils peuvent avoir une réaction d'orgueil et être prêts pour ce match. »
« Il faudra bien défendre »
« Il y a l'aspect mental, puisqu'ils sont sous pression, et puis, il y a les données physiques, athlétiques, a poursuivi le coach breton, volubile sur son adversaire de samedi. Ils ont enchaîné. Est-ce qu'il (Favre) va faire tourner ? Est-ce que ceux qui vont enchaîner seront capables de tenir un match d'une heure et demie face à mes joueurs qui, je l'espère, vont être capables d'élever le niveau de jeu, de les pousser et les mettre sous pression pour qu'à un moment donné, ils puissent craquer ? Il faudra bien défendre. Ils n'ont pas été efficaces contre Troyes (1-2), mais ils ont eu un nombre incalculable d'occasions. ». Favre a retenu pour la rencontre du week-end Mario Balotelli et Wesley Sneijder, qui n'étaient pas des derniers rendez-vous. Un apport qui pourrait permettre à Nice de relever la tête. La plus grande crainte de Guingamp.

Ambrine Ziani

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Guingamp craint la réaction d'orgueil niçoise
  • Moi un point je signe tout de suite.

  • ANTOINE POUR ESPERER GAGNER IL FAUT UNE MEILLEURE DEFENSE QUI A PRIS L EAU EN 2e MI TEMPS CONTRE LE P S G QUE D ERREURS INDIVIDUELLES
    ET UN PLUS GRAND ENGAGEMENT PHYSIQUE DES JOUEURS RENFORCER LE MILIEU DE TERRAIN UN MATCH DURE 90 MINUTES BON RESULTAT SOUHAITE