Benezet ironise sur sa mise au placard

Benezet ironise sur sa mise au placard©Media365

Rédaction , publié le samedi 19 janvier 2019 à 07h55

Ecarté depuis cinq matchs, Nicolas Benezet a ironisé sur sa mise à l'écart. Le Guingampais a surfé sur la vague du « 10yearschallenge » pour faire un point sur sa situation.

Nicolas Benezet et les réseaux c'est une affaire qui roule. Le milieu offensif n'est jamais le dernier lorsqu'il faut manier l'autodérision ou chambrer un (ex)partenaire à l'image d'Emmanuel Imorou ou Jimmy Briand. Vendredi, l'ancien de l'ETG a choisi de suivre la tendance du #10yearschallenge. Ce phénomène de mode consiste à mettre une photo de soi en 2009 et une autre de 2019 afin de montrer l'évolution physique, professionnelle ou autre. Le Guingampais a détourné le buzz en ne choisissant pas dix ans mais dix matchs.


Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est devenu persona non grata sur les Côtes d'Armor depuis l'arrivée de Jocelyn Gourvennec sur le banc guingampais. Titulaire indiscutable quand Antoine Kombouaré était encore en poste (16 matchs, 3 buts), Benezet regarde aujourd'hui les matchs de son club à la télé. Il n'a plus été convoqué avec le groupe depuis le 5 décembre et un déplacement à Dijon où il n'avait joué que 45 minutes. C'est donc sous la forme d'un montage qu'il a fait le point sur sa situation, lui qui n'a pas été retenu pour le choc contre le PSG. Il reste dix jours au natif de Montpellier pour trouver une porte de sortie dans ce Mercato hivernal, au risque de vivre une fin de saison très longue à Guingamp.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.