L1 - Dijon / Baptiste Reynet : " Retenir les choses positives "

L1 - Dijon / Baptiste Reynet : " Retenir les choses positives "©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le dimanche 06 août 2017 à 23h00

Baptiste Reynet, le gardien de but de Dijon, ne cache pas une certaine déception après la défaite de dimanche soir contre Marseille (3-0, 1ere journée de Ligue 1). Il n'est pas question de tout jeter malgré ce revers.

Baptiste Reynet, le gardien de but de Dijon, livre ses impressions après la défaite de dimanche soir contre Marseille (3-0, 1ere journée de Ligue 1). « Je ne sais pas, a-t-il expliqué au micro de Canal+. On fait une très bonne première mi-temps. On se procure de nombreuses occasions, mais on doit être plus réaliste. Il faut au moins en mettre une au fond. Après, nous ne sommes pas entrés dans cette seconde période. De son côté, Marseille nous a mis deux buts d'affilée et cela nous a un peu plongé dans le trou. Il va falloir retenir les choses positives de cette première mi-temps et s'en servir pour la suite. (...) Je n'avais pas la chance avec moi, mais c'est la vie difficile des gardiens de but. Maintenant, on doit enchaîner sur le deuxième match contre Monaco (ndlr : dimanche prochain). »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L1 - Dijon / Baptiste Reynet : " Retenir les choses positives "
  • la vérité
    j'ai pu constater les fautes des marseillais non sifflées au milieu de terrain par l'arbitre au départ de chaque action " voilà la vraie vérité du résultat "

  • il n'est exempt de tous reproches sur le 2eme et le 3eme but

  • Il est vrai que le DFCO a réalisé un bonne première mi-temps, mais il manque de réalisme, et de rigueur car sur le premier but de Thauvin, celui ci parcourt 20 à 30 mètres ballon au pied sans opposition. Ensuite c'est plus compliqué car deux buts en 4 minutes ça en met un coup au moral. A aucun moment Le DFCO n'a fermé le jeu.