Dijon : Sammaritano et les " inepties " des conditions de reprise

Dijon : Sammaritano et les " inepties " des conditions de reprise©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le dimanche 26 avril 2020 à 18h09

Alors que des médecins recommandent que les footballeurs soient espacés de quatre mètres lorsqu'ils reprendront l'entrainement, le Dijonnais Frédéric Sammaritano a jugé qu'il s'agissait d' « inepties ».



Plus les jours passent, plus le 11 mai se rapproche, et plus les footballeurs s'inquiètent à l'idée d'une reprise de l'entrainement. Si le Nîmois Romain Philippoteaux a jugé « ahurissant » que les footballeurs doivent se rendre à leur centre d'entraînement la semaine du 11 mai, pour une éventuelle reprise de la saison mi-juin (sous réserve du plan de déconfinement présenté mardi prochain), comme l'espère la Ligue de football professionnel, le Dijonnais Frédéric Sammaritano n'a pas mâché ses mots non plus concernant les conditions de reprise.

Sammaritano : "Plus cohérent de dépister des cas à risques plutôt que des footballeurs"

En voyant un article dans lequel l'association des médecins des clubs professionnels proposait que les joueurs, à l'entraînement, soient espacés de deux mètres au repos et de quatre mètres pendant l'effort, le milieu passé par Vannes, Auxerre et Ajaccio s'est mis en colère : « C'est insensé de proposer de telles inepties. Le football est un sport de contact. Si on ne peut pas être en contact, c'est simple, on ne reprend pas ! Pensez aux victimes du Covid-19 et à tous les soignants au contact de la maladie et vous trouverez vite les priorités ! » affirme-t-il sur Twitter. Et à un follower qui lui répliquait qu'il aurait peut-être un autre discours si Dijon était relégable (le DFCO était 16eme au moment de la suspension de la saison de Ligue 1, ndlr), Sammaritano a été cash : « Absolument pas ! On ne parle pas de football là, on parle de vies humaines. Alors oui je trouve plus cohérent de dépister des cas à risques plutôt que des footballeurs... avant de les envoyer au feu pour des raisons économiques ! Mais ça n'engage que moi ! » Visiblement, les footballeurs semblent pourtant de plus en plus nombreux à partager son avis...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.