Rennes muet face à Brest

Rennes muet face à Brest©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 08 février 2020 à 22h55

Rennes n'a pu faire mieux qu'un triste match nul face à Brest samedi (0-0), mais conserve tout de même sa place sur le podium.

Après une défaite à Lille (1-0) mardi dernier en championnat, Rennes recevait Brest dans un derby breton avec comme ambition de renouer avec le succès en Ligue 1. La partie aurait pu se décanter sur cette folle minute. Les locaux se sont procurés des opportunités avec la barre transversale de James Lea Siliki (37eme). Les visiteurs ont répondu par le biais de Irvin Cardona (38eme) qui a buté sur Mendy. Au retour des vestiaires, les deux équipes ont additionné les maladresses et se sont séparées sur un triste nul 0-0. Rennes reste troisième avec 41 points et Brest gagne une place en étant 13ème avec 30 points.

La première de Steven Nzonzi

Les hommes de Julien Stéphan devaient rebondir devant leur public mais ils se sont manqués. Ils ont pourtant bien commencé ce match avec les occasions de Flavien Tait (2eme) et de M'Baye Niang (4eme). Plus tard, le milieu rennais James Lea Siliki a vu son tir s'écraser sur la barre transversale (37eme). En seconde période, les Rennais ont été neutralisés offensivement. On a senti l'absence du brésilien Raphinha. L'entrée de Steven Nzonzi (64eme), pour sa première avec les Rouge et Noir, a permis à son équipe de maîtriser ses temps faibles avec plus de sérénité et d'avoir la mainmise dans l'entrejeu, à défaut de glaner les trois points. Un début correct pour le champion du Monde 2018.

Brest peut avoir des regrets

Le promu a bien négocié ce déplacement compliqué sur le papier au Rohazon Park et pouvait rapporter les trois points avec plus de précision dans le dernier geste mais aussi avec l'intervention de la VAR. En début de rencontre, l'attaquant rennais M'Baye Niang (7eme) a touché le ballon de la main dans la surface de réparation sur un coup franc de Yoann Court. L'arbitre a décidé de ne pas siffler cette erreur de l'attaquant sénégalais. Après une demi-heure de jeu, l'ancien joueur de Monaco Irvin Cardona (38eme) a vu son tir bloqué par Edouard Mendy dans cette même surface à bout portant pour celui qui était le plus menaçant des attaquants brestois. Au retour des vestiaires, les visiteurs ont tout verrouillé et ont ramené un bon point dans leur lutte au maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.